Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

L’attaque des Jays tombe en panne

Publié | Mis à jour

Limitée à seulement quatre coups sûrs, l’attaque des Blue Jays de Toronto a été impuissante face aux Tigers de Detroit, vendredi soir, dans un revers de 4 à 2 au Rogers Centre.

En plus de ce nombre de frappes en lieu sûr limité, l’équipe locale n’a soutiré que trois buts sur balles, pour un total de sept petites présences sur les sentiers. Les Jays ont ouvert la marque en deuxième manche avec le 19e circuit de la saison de Matt Chapman. Leur autre point a été inscrit par Raimel Tapia au quatrième assaut.

En plus d’une attaque qui laissait à désirer, la formation torontoise n’a pu compter sur un Alek Manoah (11-5) très en forme au monticule. Le partant a d’ailleurs quitté le match en sixième manche en raison d’une contusion au coude droit. Les Jays ont mentionné sur Twitter que l’artilleur étoile avait subi un test aux rayons X, mais que ceux-ci n’avaient rien révélé de particulier.

Avant d’être envoyé à l’infirmerie, Manoah avait permis quatre points sur sept coups sûrs et une passe gratuite. Willi Castro a frappé une longue balle à ses dépens, tandis que les autres points des Tigers sont venus des bâtons de Victor Reyes et d’Harold Castro.

Le releveur Will Vest (3-2) a ajouté la victoire à sa fiche. Les lanceurs de Detroit n’ont rien donné aux Jays au cours des quatre dernières manches, outre un but sur balles. Gregory Soto a enregistré le 19e sauvetage de sa campagne.

Les deux équipes croiseront à nouveau le fer samedi et dimanche.

Les Yankees explosent en huitième

Avec deux circuits de Aaron Judge, les Yankees de New York sont revenus de l’arrière pour vaincre les Royals de Kansas City 11 à 5, au Yankee Stadium.

Judge a réussi ses 40e et 41e longues balles de la saison, dont un grand chelem en huitième manche. Le numéro 99 mène le baseball majeur à ce chapitre, lui qui s’approche tranquillement de son record personnel de 52 circuits, établi en 2017.

gRAND CHELEM AARON JUDGE -

Acquis mercredi soir par les Yankees via une transaction, Andrew Benintendi n’a pas pris de temps à se faire de nouveaux amis en amorçant la remontée new-yorkaise au huitième tour au bâton. Son simple payant a réduit l’écart à un point et ses coéquipiers ont poursuivi le travail avec sept points supplémentaires.

Du côté des Royals, c’est le retour de Salvador Perez qui était l’histoire de la journée. Le Vénézuélien a passé près d’un mois d’avance sur l’échéancier du médecin après son opération pour réparer les ligaments déchirés de son pouce gauche.

Perez est passé sous le bistouri le 24 juin et sa réadaptation devait durer huit semaines. Moins de cinq semaines plus tard, le voici de retour et toujours aussi puissant. Le vétéran a frappé une longue balle en cinquième manche, faisant croiser la plaque à MJ Melendez et Whit Merrifield pour porter le pointage à 5 à 3.

Merrifield avait inscrit les deux autres points des Royals quelques instants plus tôt grâce à un simple.