Crédit : AFP

Sports amateurs

C’est parti pour les Jeux du Commonwealth!

Publié | Mis à jour

Les compétitions ont pris leur envol, vendredi, aux Jeux du Commonwealth, qui se déroulent à Birmingham, en Angleterre, et le Canada pourrait à nouveau rafler de nombreuses médailles d’ici le 8 août.

Les nageurs et les nageuses seront notamment à surveiller, mais l’événement regroupe plus de 20 disciplines, dont cinq associés aux parasports.

Aux plus récents Jeux du Commonwealth, en 2018 en Australie, la délégation canadienne avait remporté 82 médailles, dont 15 d’or. Les Australiens, les Britanniques et les Indiens sont souvent parmi les principaux rivaux du Canada à ces Jeux limités aux pays membres du Commonwealth.

Parmi les médaillées d’or aux récents Jeux olympiques de Tokyo, l’haltérophile québécoise Maude Charron est notamment présente à Birmingham. L’athlète originaire de Sainte-Luce, au Bas-Saint-Laurent, a d’ailleurs porté le drapeau durant la cérémonie d’ouverture, jeudi, aux côtés de Josh Cassidy, qui compétitionne en athlétisme en fauteuil roulant.

La nageuse Margaret MacNeil et la cycliste Kelsey Mitchell, qui ont aussi goûté à la plus haute marche du podium à Tokyo, font également partie des athlètes à surveiller. Le Canada est représenté par un total de 268 sportifs.

La première médaille à une Québécoise

Mitchell, la Québécoise Lauriane Genest et leur compatriote Sarah Orban ont décroché la première médaille du Canada à ces Jeux, remportant l’argent au sprint par équipe.

Ce fut une course très serrée entre les Canadiennes et les Néo-Zélandaises en finale. Ces dernières ont eu le meilleur avec un chrono de 47,425 secondes, soit 0,576 s plus vite que leurs rivales.

Chez les hommes, les représentants de l’unifolié ont aussi été vaincus par la Nouvelle-Zélande, mais dans le duel pour la médaille de bronze. Le Britanno-Colombien Tyler Rorke, l’Ontarien Nick Wammes et l’Albertain Ryan Dodyk étaient en piste pour le Canada.

La nageuse de 15 ans Summer McIntosh a quant à elle ouvert le compteur de médailles d’or du pays en montant sur la plus haute marche du podium au 400 m quatre nages. Son chrono de 4 min 29,01 s est le plus rapide de l’histoire pour une athlète de la feuille d’érable et un record des Jeux du Commonwealth.

L’Australienne Kiah Melverton et l’Écossaise Katie Shannahan ont complété le top 3 derrière McIntosh.