Canadiens de Montréal

Ce qui a mené à l'embauche de Stéphane Robidas

Publié | Mis à jour

Certains souhaitaient quelqu’un de plus expérimenté. Mais finalement, c’est Stéphane Robidas qui a été nommé entraîneur adjoint des Canadiens

Il se joint à Alex Burrows et Trevor Letowski, deux anciens de la LNH, mais sans aucune expérience derrière un banc d’une équipe du circuit Bettman avant leur passage à Montréal... comme un certain Martin St-Louis.

Par contre, Robidas possède beaucoup d’expérience, mais à d’autres niveaux. Voyez le reportage de Martin Therriault dans la vidéo ci-dessus.

Contrairement à St-Louis, Burrows et Letowski, Robidas a joué pour les Canadiens. Choix de 7e tour en 1995, il a passé deux saisons à Montréal dans un rôle plutôt effacé. Il s’est surtout établi dans la LNH avec les Stars de Dallas. Il compte notamment une saison de 41 points et il a participé au match des étoiles à Montréal en 2009. 

Il a aussi joué à Chicago, Anaheim et Toronto. Grand total : 937 rencontres dans la LNH. 

Parmi les entraîneurs-chefs qu’il a connus : Michel Therrien, Alain Vigneault, Dave Tippett, Marc Crawford, Lindy Ruff et Bruce Boudreau. 

Une expérience utile 

Après sa carrière, le natif de Sherbrooke devient adjoint, puis directeur du développement des joueurs des Maple Leafs.

À Toronto, il a côtoyé entre autres les défenseurs Justin Holl, Timothy Liljegren et Rasmus Sandin. 

Robidas lui-même ne s’en cache pas : c’est ce séjour qui va particulièrement lui servir à Montréal. 

Jusque-là, aucune expérience derrière le banc... jusqu’à l’an dernier. Robidas a effectué un retour à la maison, alors qu’il a pris la barre des Cantonniers de Magog, dans la Ligue M18AAA du Québec.  

Il mène les Cantonniers à la coupe Jimmy-Ferrari, remise aux champions de la Ligue M18AAA. À Magog, on vantait ses qualités de communicateur avec les jeunes. 

Robidas n’a peut-être pas d’expérience comme entraîneur dans la LNH. Mais c’est pratiquement la seule chose qu’il n’a pas connue dans le monde du hockey.