Crédit : AFP

Golf

Départ canon pour Maude-Aimée Leblanc en Écosse

Publié | Mis à jour

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc n’entendait pas à rire lors de la première ronde de l’Omnium écossais Trust Golf de la LPGA, jeudi à Ayrshire, elle qui a retranché cinq coups à la normale de 72.

En vertu d’un pointage de 67, elle partage le septième rang après 18 trous, à égalité avec six adversaires.

La seule représentante de l’unifolié en lice à ce tournoi a entamé la compétition sur les chapeaux de roues. Débutant sur le neuf de retour, elle a calé quatre oiselets à ses sept premiers fanions, dont trois de suite du 14e au 16e. Elle a toutefois commis son seul boguey de la journée tout juste avant de terminer sa première moitié de parcours, au 18e. Leblanc a finalement complété sa journée de travail avec deux oiselets sur son deuxième neuf.

Leblanc est ainsi en excellente position pour assurer sa place lors des rondes de la fin de semaine. Elle devra toutefois éviter les ennuis à sa deuxième sortie sur le parcours du Dundonald Links, vendredi.

Malgré cette journée positive, elle accuse trois coups de retard sur la meneuse, la Sud-Coréenne Hye-Jin Choi. Cette dernière a été étincelante, calant un aigle et sept oiselets, contre un seul boguey.

Taylor Pendrith démarre en trombe

Du côté de la PGA, le Canadien Taylor Pendrith a remis l’une des deux meilleures cartes de la première ronde de la Classique Rocket Mortgage, disputée à Detroit, lui qui a cogné l’objet blanc 64 (-8) fois.

Il partage ainsi la tête avec l’Américain Tony Finau après 18 trous.

Pendrith a adéquatement amorcé son tournoi, sur le neuf de retour, en calant quatre oiselets lors de ses huit premiers trous, avant de connaitre sa seule erreur de parcours au 18e fanion, commettant un boguey.

Il a toutefois fait oublier ce faux pas en calant cinq oiselets sur sa deuxième moitié de parcours, dont quatre entre le premier et le cinquième fanion. L’athlète de 31 ans et Finau amorceront la deuxième ronde avec une priorité de deux coups sur leurs plus proches poursuivants, un groupe de cinq joueurs.

Six autres représentants de l’unifolié participent à cette étape du calendrier présenté dans le Michigan. Adam Svensson est le deuxième mieux positionné, lui qui repose à égalité en 33e place avec un pointage de 69 (-3).

Pour leur part, Roger Sloan et Adam Hadwin sont à égalité avec une kyrielle d’adversaires, au 53e rang, après avoir joué 70 (-2) en première ronde. Nick Taylor est aussi dans une position qui pourrait lui permettre de jouer les rondes de la fin de semaine, ex æquo en 79e place, lui qui a retranché un coup à la normale de 72.

Les choses se déroulent moins rondement pour Mackenzie Hughes (74; +2) et Michael Gligic (77; +5), qui pointent respectivement en 132e et 150e place.