Crédit : AFP

LNH

Une nouvelle ère particulière pour la famille Tkachuk

Publié | Mis à jour

La mégatransaction qui a envoyé Matthew Tkachuk aux Panthers de la Floride a particulièrement réjoui son frère Brady, avec qui il croisera le fer plus souvent que jamais à partir de la saison prochaine.

Le capitaine des Sénateurs d’Ottawa s’est dit enjoué à l’idée de rivaliser avec son aîné pour une place en séries éliminatoires dans la section Atlantique de la Ligue nationale de hockey (LNH).

• À lire aussi: Un «gros choc» pour Jonathan Huberdeau

• À lire aussi: John Klingberg change d’agent

«Ce sera plaisant de le voir assez régulièrement, a-t-il mentionné à l’émission "The Fan Morning Show", mercredi. C’est sûr que nous nous affronterons dans des matchs importants, parce que nos deux équipes vont se battre pour accéder aux séries.»

«Nos chemins vont se croiser à des moments cruciaux, ce qui va être éprouvant pour les nerfs des membres de notre famille, mais nous sommes très excités par cela.»

Rappelons que les Panthers ont mis la main sur l’attaquant de puissance américain en retour de Jonathan Huberdeau, Mackenzie Weegar, l’espoir Cole Schwindt et un choix de premier tour.

Même si Brady Tkachuk assure qu’il a été plutôt occupé dans les dernières semaines, il se dit privilégié d’avoir été aux premières loges lorsqu’a été officialisée l’une des transactions majeures dans la LNH depuis le début du millénaire.

«Je n’étais pas trop au courant de ce qui se passait jusqu’au jour où la transaction a été mise en branle, a-t-il poursuivi. Matthew était de plus en plus souvent au téléphone et puis tout a déboulé.»

«Tout le monde a réagi à la transaction et en parle encore aujourd’hui. C’était plutôt fou. C’était une expérience différente d’y assister de si près.»

Les «Sens» fébriles

Depuis que les «Sens» sont passés à un but d’atteindre la finale de la coupe Stanley en 2017, ils n’ont jamais été en mesure de se qualifier pour le tournoi printanier.

Le marché ottavien a toutefois rarement été aussi attrayant qu'aujourd'hui. L’arrivée des attaquants Alex DeBrincat et Claude Giroux et du gardien Cam Talbot donne toutes les raisons aux hommes de D.J. Smith d’être optimistes en vue de la prochaine campagne.

«Tout le monde est fébrile en ce moment, avec tous ces changements, a dit Brady Tkachuk. C’est tellement excitant de retourner au boulot et beaucoup de gars à qui j’ai parlé veulent que la saison commence dès que possible.»

«Nous sommes sûrs que notre groupe peut monter son niveau d’un cran. Et ce sera très plaisant.»