MLB

La série victorieuse des Jays se termine

Publié | Mis à jour

Après sept gains consécutifs, les Blue Jays ont finalement été ralentis par les Cardinals de St. Louis, auteurs d’une victoire de 6 à 1 à Toronto, mercredi soir.

La séquence heureuse de l’équipe de la Ville Reine s’était amorcée le 15 juillet contre les Royals de Kansas City. Les Jays ont aussi balayé leur série de trois rencontres contre les Red Sox de Boston, écrasant ces derniers par la marque de 28 à 5 vendredi dernier.

Ce sont les vétérans des «Cards» qui ont mené la charge. À un mois de ses 41 ans, le lanceur Adam Wainwright a toujours un bras dévastateur et il l’a prouvé en retirant huit frappeurs des Jays sur des prises. Il a notamment fait le coup à Cavan Biggio deux fois, 16 ans après avoir fait mordre la poussière au père de ce dernier, Craig.

Wainwright (7-8) a finalement passé sept manches sur la butte, ne permettant que cinq coups sûrs et un point. Bo Bichette a été l’unique pointeur de Toronto, quand son simple a fait marquer Vladimir Guerrero fils en quatrième manche.

Le dernier match à Toronto de Pujols?

À 42 ans et 192 jours, Albert Pujols est devenu le plus vieux joueur à frapper un circuit au Rogers Centre. Il a permis aux Cardinals d’ajouter trois points au tableau au cinquième assaut quand Andrew Knizner et Tyler O’Neill ont croisé la plaque.

Nolan Gorman, de 22 ans le benjamin de Pujols, a aussi frappé la longue balle pendant cette manche. Dylan Carlson et Lars Nootbaar ont inscrit les autres points de St. Louis dans cette rencontre.

Kevin Gausman (7-8) a de nouveau été chancelant au monticule pour les Jays. Son dernier départ datait de la convaincante victoire face aux Sox, où il avait tout de même accordé deux circuits et trois points. Contre les Cardinals, l’athlète de 31 ans a permis cinq points, tous mérités, sur huit coups sûrs et une passe gratuite, en quatre manches et deux tiers.

Les Jays amorceront une nouvelle série de quatre rencontres face aux Tigers de Detroit, jeudi. Le lanceur japonais Yusei Kikuchi, qui s’est remis d’une blessure au cou qui l’a tenu à l’écart des terrains pendant près d’un mois, devrait être l’homme de confiance du gérant intérimaire John Schneider.