Crédit : Crédit : Philippe Asselin

Sports divers

55e Finale des Jeux du Québec: une saine rivalité

Publié | Mis à jour

Il n’est pas rare de voir des adversaires s’encourager pendant les compétitions de la 55e Finale des Jeux du Québec, à Laval.

Sur la piste d’athlétisme aux abords de l’école Odyssée-des-Jeunes, les représentants de Lanaudière applaudissent à tout rompre un jeune homme de la Côte-Nord qui s’apprête à lancer son javelot. Un peu plus loin, une athlète du Saguenay-Lac-Saint-Jean félicite avec une accolade son adversaire de Richelieu-Yamaska, quelques secondes après que celle-ci lui a soutiré la médaille d’or au saut en hauteur.

 En début de semaine, la camaraderie entre adversaires a également été illustrée par la rivalité entre les coureuses Cali Mounkala et Roxane Tedga, respectivement de Laval et de la Rive-Sud.

Les deux femmes ont été dominantes lors des épreuves du 100 et 200m, remportant toutes les deux une médaille d’or et une d’argent.

«Il n’y a aucune animosité. Nous nous poussons à être meilleures. Peu importe laquelle de nous deux l’emporte ou finit deuxième, nous sommes toujours heureuses pour l’autre», a exprimé Tedga mardi, quelques minutes après avoir pris le deuxième rang au 200 m

Amies avant tout.

Comme c’est le cas chez plusieurs adversaires présents à la Finale des Jeux du Québec, Mounkala et Tedga se connaissaient avant de s’affronter à Laval. Les deux jeunes femmes ont même participé à un camp d’entraînement ensemble un peu plus tôt dans l’année.

«Même si nous sommes rivales sur la piste, nous sommes amies à l’extérieur, a affirmé Mounkala. C’est tellement plaisant de se mesurer à elle sur la piste.»

De son côté, Tedga se réjouit de la venue de la Lavalloise sur la scène de l’athlétisme au niveau juvénile.

«Elle est arrivée l’an dernier. Avant, je dominais vraiment, s’est rappelée la championne du 100m en 2022. Je savais que je venais de rencontrer ma plus grande compétitrice.»

«En apprenant à la connaître à l’extérieur de la piste, j’ai été capable de mettre la compétition de côté», a-t-elle ajouté.

Les amies pourraient d’ailleurs être en compétition pendant encore plusieurs années, car elles rêvent toutes les deux d’un jour représenter leurs pays dans le cadre de Championnats du monde et de Jeux olympiques.

- Chaudière-Appalaches a remporté les grands honneurs en athlétisme avec un impressionnant total de 20 médailles. La Rive-Sud et Laval ont complété le podium avec respectivement 15 et 14 breloques.