Crédit : Photo AFP

LNH

Un «gros choc» pour Jonathan Huberdeau

Publié | Mis à jour

Le Québécois Jonathan Huberdeau n’a pas caché qu’il a été surpris d’être échangé aux Flames de Calgary.

C’est ce qu’il a dit en conférence de presse lundi, trois jours après avoir été obtenu dans la transaction qui a notamment fait passer Matthew Tkachuk aux Panthers de la Floride.

«Je ne m’y attendais vraiment pas, a déclaré l’attaquant. C’est arrivé de nulle part. Ça fait partie du hockey. C’est un choc au début, mais tu dois t’y faire. Maintenant, je suis excité d’être un Flame et j’ai hâte de commencer avec eux.» 

Sélectionné avec le troisième choix au total du repêchage de 2011, Huderbeau avait passé l’entièreté de sa carrière dans la Ligue nationale avec les Panthers.

«J’étais là-bas depuis un très long moment. C’est eux qui m’ont repêché. C’était un gros choc pour moi et ma famille.»

«C’était triste, mais la vie continue, a aussi dit Huberdeau à propos de quand il a appris qu’il était échangé. C’est plaisant de voir que les partisans des Flames sont contents. J’ai hâte d’aller là-bas et continuer. C’est fini en Floride et je dois me concentrer sur la prochaine destination.»

Une nouvelle entente?

En 2022-2023, Huberdeau disputera la dernière année d’un contrat de six ans et d’une valeur annuelle de 5,9 millions $. Il pourrait donc devenir joueur autonome sans compensation aux termes de sa première campagne dans l’uniforme des Flames.

Le natif de Saint-Jérôme a cependant affirmé qu’il était ouvert à signer une longue prolongation de contrat avec le club albertain.

«Je suis ouvert à l’idée de rester à Calgary pour une longue période», a indiqué celui qui a amassé 115 points lors de la dernière saison.

«Je vais laisser ça entre les mains du directeur général et de mon agent. Ils ont déjà commencé à en parler.»

«Ils [les Flames] ont fait un échange pour obtenir mes services. [...] Tu veux jouer pour une équipe qui veut de toi et c’est vraiment juste ce que je désire.»

Un autre changement

Par ailleurs, Huderbeau devra se dénicher un nouveau numéro, puisque le 11 est la possession de l’avant Mikael Backlund.

«Backlund est un vétéran et il mérite de garder son numéro. Je vais changer le mien. J’y ai pensé un peu, mais je n’ai pas encore pris de décision.»

«J’ai toujours porté le 11. Ce sera donc un peu difficile de faire un changement à ce chapitre», a également exprimé celui qui compte prendre une décision à ce sujet dans les prochains jours.