Crédit : AFP

LNH

«Un autre niveau à atteindre» pour McDavid et les Oilers

Publié | Mis à jour

Les Oilers d’Edmonton ont fait un pas de géant, le printemps dernier, en atteignant la finale de l’Association de l’Ouest pour la première fois depuis 2006. Ils devront toutefois élever leur niveau d’un cran pour aspirer aux grands honneurs, croit Connor McDavid.

Le spectaculaire meneur de l’équipe albertaine s’est confié au site de la Ligue nationale de hockey dans le cadre du tournoi de golf caritatif organisé par son coéquipier Zach Hyman, lundi.

Même si le coup de balai que les Oilers ont subi face à l’éventuel champion de la coupe Stanley, l’Avalanche du Colorado, a été difficile à digérer, le numéro 97 assure que les siens ont beaucoup appris de cette expérience.

«Nous avons appris que nous devions atteindre un niveau supérieur, a-t-il indiqué. Nous avons travaillé très fort pour nous rendre en finale d’Association et il nous restait encore une étape à franchir.»

«C’était révélateur pour notre groupe de constater le niveau auquel les équipes comme l’Avalanche et le Lightning évoluent. Ils étaient dans une classe à part.»

Un ajout et un retour importants

Le directeur général Ken Holland a adressé le plus grand point d’interrogation de sa formation cet été en consentant un pacte de cinq ans et 25 millions $ au gardien Jack Campbell. Le portier partant des Oilers en séries éliminatoires, Mike Smith, était capable du meilleur comme du pire.

Selon McDavid, Campbell ne devrait pas peiner à exceller à Edmonton puisqu’il a appris à gérer la pression dans un des marchés les plus exigeants du circuit, celui des Maple Leafs de Toronto.

«Si tu peux être le gardien partant des Leafs, tu peux être le gardien partant pour n’importe quelle équipe, a enchainé le pivot de 25 ans. Je ne le connais pas personnellement (...) mais il semble être un gars positif qui amène une bonne énergie.»

Holland n’a pas été plus actif qu’il le fallait sur le marché des joueurs autonomes. Il a paraphé une entente d’un an avec l’attaquant de soutien Mattias Janmark, mais a surtout prolongé le séjour du défenseur Brett Kulak et du tireur d’élite Evander Kane à Edmonton.

Les joueurs des Oilers étaient d’ailleurs unanimes lors du bilan d’après-saison. Tous militaient pour le retour du controversé Kane, qui s’est avéré un excellent ajout sur le plan hockey.

«Il fait beaucoup de choses pour nous sur la glace, a louangé McDavid. Cela faisait longtemps que nous cherchions ce genre de joueur dans notre top 6. Il joue avec robustesse et émotion, donc il cadre bien dans notre équipe.»