MLB

Quand les Rays perdent, les Blue Jays chantent!

Publié | Mis à jour

Après une décevante défaite dans leur série face aux Royals de Kansas City, les Rays de Tampa Bay ont perdu 5 à 1 une rencontre d’importance capitale contre les Orioles de Baltimore, lundi à l’Oriole Park... au grand plaisir des Blue Jays de Toronto.

En vertu de cette défaite, la formation floridienne accuse désormais un match de retard sur les Jays et le deuxième rang de la section Est de l’Américaine.

Les hôtes du duel du jour, qui ont connu une irrésistible séquence au début du mois pour raviver leurs espoirs de participer aux séries éliminatoires, ont pris leur envol en cinquième manche.

Ryan Mountcastle a lancé le bal en cognant une offrande de Corey Kluber (6-6) en lieu sûr pour permettre à Ryan McKenna et Cedric Mullins de croiser le marbre. Adley Rutschman a marqué à son tour quelques instants plus tard, grâce à un optionnel d’Anthony Santander. Puis, Austin Hays a frappé un ballon-sacrifice pour tripler l’avance des siens.

La journée ne s’est pas passée comme prévu pour Kluber. Il a accordé sept coups sûrs et cinq points - dont quatre mérités - en cinq manches de travail.

Les Orioles ont employé cinq artilleurs différents, et Austin Voth a rempli son mandat comme lanceur partant. La victoire est toutefois allée au dossier de Nick Vespi (3-0), lui qui a retiré quatre frappeurs sur des prises en moins de deux manches.

Les Rays et les Orioles croiseront le fer trois autres fois d’ici vendredi.

Les Reds sans pitié

Au Great American Ball Park, le premier grand chelem en carrière de Jonathan India a propulsé les Reds de Cincinnati vers un gain de 11 à 2 face aux Marlins de Miami.

Les vainqueurs, bons derniers de la section Centrale de la Nationale, connaissent de bons moments depuis quelques temps. Après avoir remporté leur série face aux Cardinals de St. Louis, voilà qu’ils battent une autre équipe mieux classée qu’eux.

India a envoyé une offrande de Zach Pop dans les gradins en cinquième manche pour ajouter quatre points au tableau. Les Reds détenaient toutefois déjà une avance 6 à 2, notamment en raison des largesses de Trevor Rogers (4-10). L’artilleur des Marlins a alloué six points mérités sur huit coups sûrs en trois manches et deux tiers.

Brandon Drury a particulièrement nui à la cause de Rogers en frappant un circuit de trois points à ses dépens en quatrième.

Nick Londolo (3-3) a été impératif en six manches sur la butte pour les hôtes. Il a passé neuf frappeurs dans la mitaine et n’a permis que deux points mérités sur cinq coups sûrs.