Crédit : AFP

Formule E

Formule E: moins d’énergie pour les pilotes à Londres

Publié | Mis à jour

Comme ce fut le cas l’année dernière, la Formule E a décidé de réduire l’énergie disponible aux pilotes pour l’E-Prix de Londres, sans quoi le facteur de la gestion de l’énergie, faisant partie de l’identité de la série, serait inexistant.

La capacité de la batterie est de 250 kW, mais la puissance envoyée au groupe motopropulseur est généralement de 52 kWh. Or, pour le programme double londonien, elle sera limitée à 46 kWh, soit deux de moins que l’année dernière.

Rappelons que malgré cette diminution, les pilotes n’ont eu que peu de travail de gestion d’énergie à effectuer, ce qui a donné des ailes à certains. Ainsi, d’audacieuses manœuvres de dépassement, parfois à la limite du kamikaze, ont animé le spectacle.

Stoffel Vandoorne, qui menait la course l’année dernière, a notamment été victime d’une tentative peu habile d’Oliver Rowland. Forcé à l’abandon, il a perdu le titre par 17 points face à son coéquipier Nyck de Vries.

«Ce que nous voyons, c'est que le niveau de performance des voitures est plus élevé ici avec plus de puissance disponible», a expliqué au site The Race Frédéric Bertrand, directeur du département sportif de la Formule E au sein de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), lundi.

Un circuit modifié

Le circuit a par ailleurs été modifié pour cette nouvelle édition de l’E-Prix. La double épingle dans le secteur 2 a été remplacée par une chicane, de sorte que le problème vécu l’année dernière pourrait être amplifié. Ainsi, la FIA n’exclut aucune mesure supplémentaire.

«Donc nous réduisons un peu l'énergie [disponible], mais il n'est pas totalement exclu que nous diminuions à nouveau. Mais nous ne sommes pas sûrs. Nous voulons que les pilotes [lèvent le pied avant les virages pour conserver l’énergie] pour avoir une bonne course.»

Les deux courses de Londres auront lieu samedi et dimanche prochains et seront diffusées sur les ondes de la chaîne TVA Sports. Stoffel Vandoorne tentera d’accentuer son avance au classement des pilotes, lui qui devance Edoardo Mortara par 11 points.