Crédit : Photo Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Top 5 : ils ont brisé la glace en Bleu-blanc-rouge

Publié | Mis à jour

Les Canadiens ont connu l’une des pires campagnes de l’histoire du club, en 2021-2022, et l’un des signes évidents de difficulté fut le grand nombre de joueurs qui ont porté les couleurs de l’équipe au gré des échanges, des blessures et des acquisitions au ballottage.

S’il y a un bon côté à ça, c’est que plusieurs jeunes joueurs ont pu sauter sur les patinoires de la LNH pour la première fois de leur carrière. Il y a donc eu une bonne poignée de patineurs qui ont inscrit leur premier but dans la LNH avec le CH en 2021-2022. 

En voici cinq :

Michael Pezzetta, 14 novembre contre les Bruins

L’énergique ailier ontarien, favori de la foule au camp d’entraînement en septembre, a continué sur sa lancée lorsqu’il a été rappelé pour la première fois au début de novembre 2021. Il a fallu sept matchs au joueur de 23 ans pour enfin toucher la cible avec le grand club.

Pezzetta, qui n’est pas du genre à faire dans la dentelle sur la patinoire, a inscrit ce premier but en faisant dévier un tir de l’inoubliable Adam Brooks. Ce but-là donnait alors les devants 2-1 au CH contre les Bruins et... ça s’est corsé ensuite, puisque Boston l’a finalement emporté 5-2. Pezzetta fut tout de même, un bref instant ce soir-là, la seule et unique raison de sourire pour les partisans montréalais.

Un premier but pour Pezzetta! -

Jesse Ylonen, 14 décembre contre les Penguins

Après avoir profité d’un match avec l’équipe la saison précédente, l’ailier finlandais, estimé à priori pour ses qualités offensives, a eu droit à 14 joutes dans l’uniforme du CH en 2021-2022. Ylonen, un choix de deuxième tour de l’équipe en 2018, a finalement trouvé le fond du filet à son quatrième match dans la LNH.

C’est le 14 décembre contre les Penguins qu’Ylonen a secoué les cordages, permettant au Tricolore de réduire l’écart à 3-2 en toute fin de deuxième période. Posté dans le haut de l’enclave, le joueur de 22 ans a reçu la rondelle de Jonathan Drouin avant de battre le gardien Tristan Jarry d’un tir sur réception précis, dans la circulation.

BUT YLONEN 3-2 -

Rafaël Harvey-Pinard, 28 décembre contre le Lightning

Le patineur québécois était à quelques jours de son 23e anniversaire lorsqu’il a été rappelé pour la première fois par le grand club à la fin décembre. Il n’a pas perdu de temps à marquer, secouant les cordages dès son premier match, un revers de 5-4 en prolongation contre le Lightning.

Harvey-Pinard, qui fut l’un de ces désormais traditionnels joueurs d’ici choisis en toute fin de repêchage (en 2019) pour faire taire le bon peuple, s’est gagné un statut de véritable espoir de l’organisation au cours de la dernière saison en vertu de sa récolte de 56 points en 69 matchs avec le Rocket de Laval, sans parler de son bon travail en séries. De tous les «meilleurs joueurs disponibles» choisis par le club avant lui, cette année-là, seuls Cole Caufield et Mattias Norlinder ont goûté à la LNH jusqu’ici. 

On va le revoir à Montréal, et le public va l’aimer.

RHPBON -

Justin Barron, 5 avril contre les Sénateurs

Acquis par Kent Hughes à la date limite des transactions en retour d’Artturi Lehkonen, Justin Barron, choix de premier tour de l’Avalanche en 2020, est un espoir de qualité sur le flanc droit de la défense montréalaise.

Le Néo-écossais de 20 ans avait déjà deux matchs avec l’Avalanche sous la ceinture lorsqu’il a obtenu du temps de jeu à Montréal. Barron a finalement marqué à son cinquième match avec le Tricolore, un très beau but de surcroît. Il a toutefois subi, dans le même match, une blessure à la cheville qui a finalement mis fin à sa saison. Souhaitons-lui que tout soit rentré dans l’ordre à l’ouverture du prochain camp.

BUT BARRON 2-2 -

Jordan Harris, 29 avril contre les Panthers

En voilà un autre qui a fait belle impression à ses débuts à la ligne du bleue du CH, au printemps. Il n’apparaissait pas certain que l’arrière américain allait bel et bien accepter de s’entendre avec le Tricolore, or, Hughes a réussi à convaincre le joueur de 21 ans de s’amener en ville au terme de son séjour avec l’Université Northeastern.

Dès ses premiers matchs, Harris a démontré beaucoup de calme et d’aisance et il est vite devenu difficile de le garder hors de la formation. Harris a finalement touché les cordages à son dixième match dans la LNH, le dernier de la saison du CH, alors qu’il a été le premier à marquer dans une dégelée de 10-2 infligée aux Panthers au Centre Bell.

But Harris -

Il est également à noter que les défenseurs Corey Schueneman et Kale Clague ont aussi marqué leur premier but dans la LNH en 2021-2022, avec le CH.