HKN-SPO-NEW-YORK-ISLANDERS-V-FLORIDA-PANTHERS

Crédit : AFP

LNH

Une séparation douteuse entre Jonathan Huberdeau et les Panthers

Publié | Mis à jour

La transaction monstre envoyant le Québécois Jonathan Huberdeau aux Flames de Calgary et par laquelle Matthew Tkachuk devient un nouveau visage de marque chez les Panthers de la Floride a surpris bien des amateurs de hockey, vendredi soir.

«Ces choses ne sont jamais faciles, mais nous avons été en mesure d’atteindre notre but, a commenté le directeur général des Flames, Brad Treliving, au lendemain de l’échange. Nous sommes extrêmement excités à propos des joueurs qui s’en viennent.»

Huberdeau a été envoyé aux Flames, en compagnie de MacKenzie Weegar, Cole Schwindt et d’un choix de première ronde. C’était le prix à payer pour obtenir Tkachuk.

Alors que l’attaquant québécois a inscrit 115 points en 80 matchs la saison dernière avec les Panthers, les Flames viennent amoindrir la perte de leur vedette Johnny Gaudreau, qui a récemment profité de son statut de joueur autonome pour quitter Calgary. Or, il faut préciser que c’est maintenant Huberdeau qui n’a plus qu’une saison à écouler à son présent contrat. À 29 ans, le Québécois pourrait en effet devenir, à son tour, joueur autonome sans compensation au terme de la prochaine campagne. Minimalement, il commandera bien vite un important salaire annuel.

«Une marque indélébile»

Plutôt que de risquer de le perdre pour rien, les Panthers ont pu se servir de Huberdeau pour attirer le jeune Matthew Tkachuk. Âgé de seulement 24 ans, Tkachuk était joueur autonome avec compensation. Son acquisition par les Panthers a été saluée par un nouveau contrat de huit ans pour 76 millions $. Une longue prolongation de contrat pour Huberdeau en Floride, pour une somme semblable, aurait pourtant pu sembler logique.

«Au nom de toute l’organisation des Panthers, on remercie Jonathan et MacKenzie [Weegar] pour leurs immenses contributions, tant sur la glace qu’à l’extérieur, pendant leurs mandats dans le sud de la Floride, a pour sa part déclaré le directeur général des Panthers Bill Zito, selon des propos publiés sur le site web de la Ligue nationale de hockey. Ils se sont tous deux épanouis pour devenir des athlètes et des personnes d’exception, laissant une marque indélébile sur notre franchise et nous leur souhaitons à tous deux un succès continu dans leur avenir.»

Au sommet

Sans manquer de respect pour Weegar, un bon défenseur ayant disputé ses 306 premiers matchs dans la LNH avec les Panthers, il était sans doute un peu maladroit pour l’organisation des Panthers de juger les deux joueurs au même titre au moment de saluer leur départ.

Huberdeau, qui fut choisi troisième au total par la formation floridienne au repêchage de 2011, est le meilleur pointeur dans l’histoire des Panthers, avec 613 points en 671 matchs. Zito aura d’ailleurs réservé ses plus beaux compliments à sa nouvelle acquisition, qualifiant Tkachuk de «compétiteur physique et tenace qui possède un énorme et unique arsenal d’habiletés».

La transaction n’a pas fini de faire jaser, autant en Floride qu’à Calgary.

Les meilleurs pointeurs, en saison régulière, dans l’histoire des Panthers de la Floride :

1 – Jonathan Huberdeau - 613

2 – Aleksander Barkov - 553

3 – Olli Jokinen - 419

4 – Stephen Weiss - 394

5 – Scott Mellanby - 354