Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Manoah s'occupe des Red Sox

Publié | Mis à jour

Ils n’ont peut-être pas humilié les Red Sox de Boston comme la veille, mais les Blue Jays de Toronto sont tout de même parvenus à prolonger leur série victorieuse à cinq parties en l’emportant 4 à 1, samedi au Fenway Park.

Les Jays ont inscrit sept fois moins de points que lors de la dégelée de vendredi, se laissant cette fois porter par les prouesses d’Alek Manoah (11-4) au monticule. Le jeune lanceur a affiché toute la confiance du monde en six manches de travail. Il a passé sept frappeurs dans la mitaine et n’a accordé qu’un point mérité sur sept coups sûrs, se permettant au passage d'enguirlander Bobby Dalbec après l'avoir retiré sur des prises en sixième manche.

La seule formation canadienne du baseball majeur a jailli en troisième manche pour prendre les devants, après avoir vu Dalbec expédier une offrande de Manoah à l’extérieur des limites du terrain en deuxième.

Santiago Espinal a d’abord créé l’égalité grâce à un simple productif, avant de croiser lui-même le marbre quelques instants plus tard lorsque George Springer l’a imité. Cavan Biggio a ensuite profité d’un ballon-sacrifice d’Alejandro Kirk pour couronner la poussée offensive des siens.

Teoscar Hernandez a cloué le cercueil bostonnais en cognant un double d’un point en neuvième manche, alors que le releveur Ryan Brasier avait déjà réussi deux retraits.

-Par ailleurs, les Red Sox ont annoncé avoir inscrit le nom de Rafael Devers sur la liste des blessés pour 10 jours, samedi. Le joueur étoile de troisième but est embêté par une inflammation des ischiojambiers de la jambe droite.

Verlander musèle les Mariners

Au T-Mobile Park, Justin Verlander (13-3) a été impérial en sept manches de travail pour mener les Astros de Houston vers une victoire de 3 à 1 face aux Mariners de Seattle.

L’artilleur de 39 ans se dirigeait potentiellement vers un match complet avant de concéder un circuit en solo à Carlos Santana, en septième manche. Verlander n’a alloué que quatre coups sûrs et a retiré neuf frappeurs sur des prises.

Les visiteurs peuvent ainsi remercier leur vétéran au monticule, puisqu’ils n’ont pas été particulièrement productifs au bâton. Kyle Tucker et Yuli Gurriel ont inscrit tour à tour un double productif en quatrième manche, puis un mauvais lancer de Ryan Borucki a permis à Jose Altuve de croiser le marbre en huitième.

Logan Gilbert (10-4) n’a pas connu une vilaine journée de travail, lui qui a permis deux points mérités sur cinq coups sûrs en six manches, mais a ajouté la défaite à son dossier.