Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

MLB

Un receveur québécois s’entend avec les Tigers

Publié | Mis à jour

Ignoré au récent repêchage du baseball majeur, le receveur québécois Archer Brookman a conclu une entente avec l’organisation des Tigers de Detroit à titre de joueur autonome.

L’athlète de 23 ans, originaire de Pointe-Claire, avait terminé son séjour dans la NCAA, avec les Buckeyes de l’Université de l’Ohio, lors de la dernière saison.

«Je n’avais vraiment plus aucune attente et j’ai reçu cet appel des Tigers. Immédiatement, j’ai appelé mon père [Andy] pour lui annoncer la nouvelle», a raconté l’athlète de 23 ans, originaire de Pointe-Claire, vendredi matin.

Brookman, qui a fièrement porté les couleurs des Cardinals de LaSalle dans la Ligue de baseball junior élite du Québec, se faisait tranquillement à l’idée d’abandonner son vieux rêve de jouer chez les professionnels. Il ne suffisait toutefois que d’un simple coup de fil des Tigers, reçu mercredi, pour faire rejaillir la flamme.

Destination : la Floride

Le Québécois avait terminé son séjour dans la NCAA, avec les Buckeyes de l’Université de l’État de l’Ohio, lors de la dernière saison. Établi dans la région de Columbus, Brookman prendra maintenant un vol vers la Floride, dimanche, pour se retrouver à Lakeland, au site d’entraînement des Tigers. 

Après les examens médicaux, il devrait officiellement poser sa signature sur son contrat, lundi.«Je suis tellement heureux d’obtenir cette opportunité, a confié Brookman. Dans l’organisation des Tigers, je connais quelques anciens coéquipiers des Buckeyes, dont mon ami Dillon Dingler, qui est aussi receveur.»

Une étape à la fois

Dans le cas de Dingler, il représente un bel espoir pour les Tigers, lui qui avait été repêché dès la deuxième ronde (38e au total) en 2020. Ce dernier évolue d’ailleurs au niveau AA, avec les Seawolves d’Erie, cette saison. 

Quant à Brookman, son avenir à court terme sera sans doute en Floride, d’abord dans la ligue des recrues, puis possiblement avec les Flyings Tigers de Lakeland, au niveau A-faible.

En 2022, dans l’uniforme des Buckeyes, le Québécois avait réussi à conserver une moyenne au bâton de ,299 en 42 matchs. D’abord reconnu pour son rôle en défensive et pour sa capacité à diriger les lanceurs, il a notamment frappé 10 doubles et deux circuits.