MLB

Les Astros résistent deux fois aux Yankees

Publié | Mis à jour

Les Astros ont connu une journée faste, jeudi à Houston, battant les Yankees de New York deux fois plutôt qu’une.

Dans le deuxième match d’un programme double, les favoris de la foule se sont forgé une avance de cinq points après les deux premières manches. Les Yankees ont bien tenté de revenir de l’arrière à coups de circuit – gracieuseté de Gleyber Torres et Aaron Judge –, mais les Astros ont tenu bon pour gagner 7 à 5.

Yordan Alvarez, Alex Bregman et Chas McCormick ont eux aussi expulsé une balle dans les gradins dans le clan victorieux. Luis Garcia (8-5) a gagné, tandis que Domingo Germán (0-1) a perdu.

Matijevic joue les héros

Lors du premier match, un simple de J.J. Matijevic en fin de neuvième manche a permis aux Astros d’inscrire le point qui a fait la différence dans un gain de 3 à 2.

Quelques minutes plus tôt, Isiah Kiner-Falefa avait pourtant donné une bonne douche d’eau froide à la foule en créant l’égalité à l’aide d’un simple. Les efforts de Matijevic ont toutefois permis d’éviter les manches supplémentaires dans ce premier duel d’un programme double.

DJ LeMahieu a produit l’autre point des Bombardiers du Bronx, qui avaient pourtant inscrit pas moins de 27 points à leurs deux sorties précédentes. Cristian Javier a fait le gros du travail pour les Astros sur la butte, limitant ses adversaires à un point et deux coups sûrs en cinq manches. Bien qu’il ait bousillé la courte avance des siens, Hector Neris (3-3) a signé la victoire.

Au monticule lorsque le point victorieux a été inscrit, Michael King (6-3) a pour sa part subi la défaite.

Résumé 1er match Yankees - Astros -

Les Rangers freinent la glissade

Les Rangers du Texas ont retrouvé le chemin de la victoire avec panache en défaisant les Marlins au compte de 8 à 0 à Miami.

Adolis García a été le joueur le plus productif dans cette rencontre en étant à l'origine de trois points. Son circuit de deux points en cinquième manche donnait notamment une avance de cinq points aux visiteurs.

Au monticule, Jon Gray (7-4) a espacé quatre coups sûrs et deux buts sur balles en six manches. Pablo López (6-5) a connu moins de succès dans le clan adverse, permettant cinq points et autant de frappes en lieu sûr en cinq manches de boulot.

Les Rangers reprenaient la route après une séquence de 10 matchs à domicile qui ne leur a pas souri. En effet, ils viennent tout juste d’être balayés dans une série de quatre parties face aux Mariners de Seattle.

Résumé Marlins - Rangers -