Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

Hockey

Le procès de Jake Virtanen est bien en marche

Publié | Mis à jour

Accusé d’agression sexuelle, l’ancien hockeyeur des Canucks Jake Virtanen se trouve devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique cette semaine à Vancouver, où il tente d’avoir gain de cause devant sa victime alléguée lui reprochant des gestes commis il y a près de cinq ans.

La plaignante dont l’identité est protégée sous ordre du tribunal aurait été agressée à l’intérieur d’une chambre d’hôtel le 26 septembre 2017; le joueur aujourd’hui âgé de 25 ans a plaidé non coupable à un chef d’inculpation déposé à la fin janvier, au terme d’une enquête ouverte en mai 2021.

Le quotidien «Vancouver Sun» a rapporté quelques moments du contre-interrogatoire mené par l’avocat de la défense, Me Brock Martland. 

La cour a ainsi pu entendre que Virtanen et la dame de 23 ans s’étaient rencontrés plusieurs mois avant les faits allégués. Le représentant juridique a également présenté une vidéo du patineur visiblement intoxiqué en train de vomir en présence de la femme à l’intérieur d’un domicile de Calgary.

De son côté, celle-ci prétend qu’elle ne désirait pas de relations sexuelles avec le défendeur, qui n’a pas été emprisonné en dépit des accusations pesant contre lui.

Virtanen a disputé la dernière saison avec le Spartak de Moscou, dans la Ligue continentale.