Cyclisme

«Une victoire que je tenais à dédier à mon frère», dit Hugo Houle

Publié | Mis à jour

Quelques heures après sa victoire historique au Tour de France, Hugo Houle avait encore de la difficulté à y croire. 

«Je me sentais en forme, mais même si nous avons les meilleures jambes, il nous faut un peu de chance et aujourd’hui tout a fonctionné», souligne le cycliste Hugo Houle.

Son coéquipier, Michael Woods, a joué un grand rôle dans sa victoire mardi, en le protégeant à l’arrière, mais il n’est pas le seul.

«Je porte toujours cette chaine avec moi et je demande à mon frère de me protéger parce que nous prenons beaucoup de risque sur le vélo. C’est devenu un rituel avant chaque course, je pense à lui et je lui demande de m’apporter le meilleur et aujourd’hui c’était un sentiment incroyable», mentionne l’athlète québécois.

À quelques mètres du fil d’arrivée, Hugo Houle a pointé le ciel et a serré sa chaîne en pensant à son frère Pierrik, décédé en 2012.

«Enfin, remporter cette victoire que je tenais à lui dédier», dit-il en entrevue à TVA Nouvelles.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.