Crédit : John Taylor/Journal de Montréal/Agence QMI

MLB

Match des étoiles: quelques souvenirs des Expos

Publié | Mis à jour

Le traditionnel match des étoiles du baseball majeur représente l’occasion de réunir, l’instant d’un soir, l’élite des grandes ligues et, à quelques occasions, les partisans des Expos de Montréal ont pu se réjouir de la présence de leurs joueurs favoris.

Au cours de leur existence, les Amours ont vécu certains bons moments à la classique annuelle, souvenirs qui resteront gravés en la mémoire de leurs admirateurs de la première heure et d’amateurs plus jeunes.

Mardi, les meilleurs joueurs du baseball avaient rendez-vous au Dodger Stadium de Los Angeles, ce qui nous a inspiré ce bref récapitulatif des faits marquants de l’histoire des Expos à cet événement.

-1969

C’est la première année d’existence des Expos, qui comptaient sur le «Grand Orange», Rusty Staub, en uniforme pour la Ligue nationale. Malheureusement, il n’a pas été utilisé par le gérant Red Schoendienst dans une victoire de 9 à 3 à Washington, où évoluaient à l’époque les Senators.

-1981

Voici une autre saison célèbre de l’histoire du club montréalais, qui a accédé aux séries éliminatoires pour la première et seule fois de son histoire en dépit d’une grève en cours de campagne. Lors de la partie disputée à Cleveland, le receveur Gary Carter a claqué deux circuits pour mener la Nationale vers un triomphe de 5 à 4.

-1982

Le seul match des étoiles joué à Montréal a eu lieu il y a 40 ans. Le 13 juillet 1982, plus de 59 000 spectateurs assistent au gain de 4 à 1 de la Nationale au Stade olympique. Les vainqueurs étaient dirigés par Tommy Lasorda, des Dodgers de Los Angeles, soit la formation qui avait défait les Expos en série de championnat 1981. Au nombre des partants, il y avait Carter, Andre Dawson et Tim Raines, tandis que Steve Rogers et Al Oliver se trouvaient parmi les substituts.

-1984

Carter a été choisi «MVP» de la rencontre pour la deuxième fois de sa carrière. Au Candlestick Park de San Francisco, le «Kid» a été l’artisan d’un triomphe de 3 à 1 de sa ligue, claquant un circuit aux dépens du lanceur des Blue Jays de Toronto Dave Stieb. Également porte-couleurs des Expos, le partant Charlie Lea a été crédité du gain.

-1987

Pour une troisième fois en six ans, un membre du club montréalais a été nommé le joueur par excellence du match et cette fois, c’est Raines qui s’est démarqué. Le voltigeur a tranché le débat à l’aide d’un triple de deux points en début de 13e manche, dans une victoire de 2 à 0 à Oakland. Le «Rock», qui avait amorcé la saison en retard à la suite d’une signature de contrat au début mai, était l’un des trois joueurs des Expos présents en Californie; Tim Wallach et Hubie Brooks l’accompagnaient.

-1994

La rencontre disputée à Pittsburgh s’est déroulée en présence de cinq Expos : Ken Hill, Marquis Grissom, Moises Alou, Darrin Fletcher et Wil Cordero, qui constituaient tous des éléments importants de l’équipe ayant conservé un dossier de 74-40 avant le déclenchement d’une grève des joueurs. Dans un gain de 8 à 7, Alou a produit le point décisif avec un puissant double, poussant Tony Gwynn qui a tout juste devancé le relais au marbre.

-2004

L’artilleur Livan Hernandez est le dernier membre des Expos à avoir enfilé l’uniforme de l’équipe dans le cadre d’une partie des étoiles. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’a pas lancé dans un revers de 9 à 4 à Houston. L’année suivante, lui et le releveur Chad Cordero sont devenus les deux premiers joueurs des Nationals de Washington à recevoir un carton d’invitation à l’événement.