Crédit : AFP

Soccer

Alphonso Davies a craint que c'était la fin

Publié | Mis à jour

Victime d’une myocardite légère, une forme d’inflammation au muscle cardiaque, conséquence de la COVID-19, qu’il a contractée au mois de janvier, le Canadien Alphonso Davies a eu peur de voir sa carrière se conclure de manière prématurée.

L’athlète de 21 ans a ainsi raté plus de quatre mois d’activité pour cette raison, au début de l’année 2021, manquant d’ailleurs quelques duels du Canada en marge des qualifications pour la Coupe du monde 2022, qui aura lieu au Qatar.

«Ce qui était particulièrement épeurant, c’est que les médecins me disaient qu’ils ignoraient pour combien de temps j’allais devoir m’éloigner des terrains», a mentionné la vedette de l’unifolié, mardi, en entrevue avec le réseau ESPN.

«À ce moment, des doutes se sont installés dans ma tête à savoir si je serais en mesure de jouer de nouveau au soccer, mais tout s’est finalement réglé. Je suis heureux et reconnaissant d’avoir eu des médecins qui se sont si bien occupés de moi. Je suis heureux d’être de retour sur les terrains.»

Davies pourra ainsi réussir plusieurs autres faits d’arme d’ici la fin de sa carrière, lui qui participera d’ailleurs à la Coupe du monde avec l’équipe canadienne. Avec le Bayern Munich, il tentera de mettre la main sur un cinquième titre de première division allemande en 2022-2023. Les champions d’Allemagne amorceront d’ailleurs la défense de leur titre le 5 août.