LNH

Tkachuk : les Flames surprennent tout le monde

Publié | Mis à jour

Les équipes intéressées aux services de Matthew Tkachuk ne pourront pas déposer une offre hostile à l’attaquant puisque les Flames de Calgary ont rempli les documents nécessaires pour porter leur cause devant un arbitre, lundi.

L’athlète de 24 ans, sixième choix au total de la formation albertaine en 2016, vient d’écouler un contrat de trois ans lui ayant rapporté sept millions $ par campagne, lui qui est maintenant joueur autonome avec compensation.

En procédant ainsi, les Flames retirent tout risque de voir une autre formation de la Ligue nationale déposer une offre alléchante à son joueur vedette, en plus de s’offrir la chance de conclure une entente avec celui-ci avant de se prononcer devant un arbitre.

Garder les services de Tkachuk devrait toutefois s’avérer être onéreux puisqu’il vient de conclure sa meilleure campagne en carrière, avec une production de 104 points en 82 matchs, excédant ainsi la moyenne d’un point par match pour la première fois de sa jeune carrière.

Outre Tkachuk, les Flames doivent aussi gérer le dossier d’Andrew Mangiapane, lui aussi joueur autonome avec compensation, eux qui ont récemment perdu les services de Johnny Gaudreau, qui a préféré joindre les rangs des Blue Jackets de Columbus lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le 13 juillet.

Si Tkachuk est le seul à avoir vu son équipe remplir les papiers pour s’adresser à un arbitre afin de faire aboutir les négociations, 24 autres patineurs, eux, ont rempli les papiers dans le même but, dont Mangiapane.

Parmi les autres joueurs de renom à avoir eu recours à cette méthode se trouvent les attaquants Jesper Bratt (Devils du New Jersey), Kailer Yamamoto (Oilers d’Edmonton) et Kasperi Kapanen (Penguins de Pittsburgh).