Bruins vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Prolongation de contrat pour Montembeault

Publié | Mis à jour

Propulsé dans le rôle de gardien partant du Canadien de Montréal en raison des blessures la saison dernière, le Québécois Samuel Montembeault a obtenu une prolongation de contrat de deux ans à un volet, lundi.

Le salaire de l’homme masqué de 25 ans n’a pas été dévoilé par l'organisation, mais Renaud Lavoie a indiqué qu’il touchera 1 million $ par saison.

Les récentes déclarations du directeur général Kent Hughes à propos des progrès limités de Carey Price, qui se sent bien au gymnase mais qui voit l’inflammation revenir sur la glace, laissaient certainement entrevoir le retour de Montembeault.

Sélectionné au ballottage des Panthers de la Floride pour épauler Jake Allen en l’absence de Price en début de campagne, Montembeault a certainement vu plus d’action que prévu lorsque Allen a subi une blessure au bas du corps.

Derrière une équipe qui semblait incapable de compétitionner par moments et qui l’a laissé tomber à quelques reprises, Montembeault a été tantôt brillant, tantôt généreux. Une blessure au poignet subie au mois de janvier et pour laquelle il a d’ailleurs été opéré après la campagne n’a certainement pas aidé.

En 38 matchs, dont 30 départs, l’athlète originaire de Bécancour a ainsi montré une fiche de 8-18-6, une moyenne de buts alloués de 3,77 et un taux d’efficacité de ,891. Le Canadien (22-49-11) a pour sa part terminé au dernier rang du classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Abandonné par ses coéquipiers

Montembeault a d’ailleurs été l’un des malheureux acteurs d’un incident qui démontrait bien l’état d’esprit des troupes à la fin du mois de janvier. Vicieusement frappé par Zack Kassian alors qu’il portait à ce moment l’uniforme des Oilers d’Edmonton, Montembeault s’est relevé sans qu’aucun de ses coéquipiers ne vienne à son secours.

Quelques jours après cet incident, Dominique Ducharme perdait quant à lui son poste d’entraîneur-chef du club au profit de Martin St-Louis. Jeff Petry et Ryan Poehling, qui étaient alors sur la glace, ont récemment été échangés.

En vertu d’une belle carrière junior avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, Montembeault a été une sélection de troisième tour – la 77e au total – des Panthers en 2015. En 63 rencontres au cours de sa carrière, il revendique un dossier de 17-26-9 et un taux de ,892. Il a réussi son seul jeu blanc dans l’uniforme bleu-blanc-rouge au cours de la dernière saison.