MLB

Juan Soto remporte le concours de circuits

Publié | Mis à jour

La dernière semaine de Juan Soto a été forte en émotions. Quelques jours après avoir refusé une offre de 15 ans d’une valeur de 440 millions $, le voltigeur a remporté le concours de coups de circuit, lundi à Los Angeles.

En finale, l’athlète de 23 ans a défait celui qui a fait écarquiller bien des yeux durant cette soirée : Julio Rodriguez. La recrue des Mariners de Seattle s’est élancé le premier en finale et a réussi 18 longues balles, établissant ainsi la marque à battre pour Soto.

À son tour, le jeune joueur vedette des Nationals a mis du temps à se mettre en marche, mais a rapidement trouvé son rythme en enchaînant les puissantes frappes. Il a finalement atteint 19 longues balles, pour mettre la main sur le trophée du champion, durant son temps supplémentaire.

Pete Alonso détrôné

Pour sa part, Rodriguez s’est assuré de faire entendre son nom aux quatre coins de la planète baseball, et ce, même s’il a baissé pavillon en finale.

En plus de frapper 81 longues balles au total, l’athlète de 21 ans s’est permis d’éliminer le joueur de premier coussin des Mets de New York Pete Alonso, qui tentait de remporter le concours pour une troisième fois de suite.

Rodriguez, qui avait offert 32 cadeaux aux amateurs réunis dans le Dodger Stadium en première ronde, a été de nouveau généreux dans son duel contre le double vainqueur de l’événement, cognant 31 longues balles.

Alonso, lui, n’a jamais été en mesure d’égaler le rythme effréné de son adversaire, claquant tout de même 23 longues balles.

Au premier tour, l’athlète de 27 ans avait aisément entamé la défense de son titre contre Ronald Acuna fils, des Braves d’Atlanta. Ce dernier avait d’abord cogné 19 longues balles, établissant ainsi la marque à battre pour le représentant des Mets. Alonso n’a eu aucune difficulté à atteindre le plateau des 20 circuits, assurant ainsi sa qualification.

Le dernier tour de piste de Pujols?

À 42 ans, les bonnes années d’Albert Pujols sont derrière lui. Néanmoins, le frappeur désigné des Cardinals de St. Louis n’a pas mal paru dans ce qui avait tout l’air d’un tour d’honneur pour le vétéran.

Pujols, qui arrivait comme le grand négligé de cette compétition, a surpris le favori Kyle Schwarber d’entrée de jeu, lui qui profitait de ce statut en raison de ses 29 circuits depuis le début de la saison, le plus haut total parmi les huit frappeurs en lice.

Pujols a ainsi expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain 13 fois et il croyait bin que c’était la fin, mais le représentant des Phillies de Philadelphie n’a pu faire mieux que d’égaliser ses 13 réussites.

En prolongation, Pujols a profité de sa minute pour ajouter sept longues balles, alors que Schwarber est arrivé à court, à un circuit de forcer une deuxième prolongation.

Toutefois, les 15 circuits de Pujols au deuxième tour n’ont pas été suffisants, lui qui s’est incliné devant les 16 longues balles de Soto.