BBA-BBN-BBO-SPO-LOS-ANGELES-DODGERS-V-LOS-ANGELES-ANGELS

Crédit : AFP

MLB

Clayton Kershaw passe près de la perfection

Publié | Mis à jour

Bien qu’il soit l’un des lanceurs les plus prolifiques de l’histoire du baseball majeur, il y a encore des choses que l’as des Dodgers de Los Angeles Clayton Kershaw n’a pas encore faites. Lancer un match parfait en fait partie.

Vendredi soir, dans une victoire facile de 9 à 1 sur les Angels de Los Angeles, l’artilleur de 34 ans a complété sept manches parfaites avant de céder au huitième tour au bâton. C’est la deuxième fois cette saison qu’il passe près d’un exploit qui n’a pas été accompli chez les Dodgers depuis 1965.

Kershaw (7-2) a terminé son match avec un seul coup sûr accordé – un double de Luis Rengifo – et six retraits sur des prises.

«Je voulais vraiment y arriver. Je crois que ç’aurait été amusant pour toutes les personnes impliquées, avec la façon dont tout le monde a joué ce soir. Ç’aurait été un vrai match parfait accompli en équipe. Malheureusement, ça n’a pas fonctionné, mais c’était une bonne soirée», a commenté le vétéran, ses propos étant repris par le site MLB.com.

Il a d’ailleurs remercié sa défensive d’avoir su l’épauler, puisqu’il aurait accordé «quatre ou cinq coups sûrs» sans elle.

Le plus récent match parfait dans le baseball majeur date de 2012, quand Felix Hernandez l’avait réussi dans l’uniforme des Mariners de Seattle. Depuis, 21 lanceurs ont atteint les sept manches, mais sans être en mesure de mettre la touche finale, selon le réseau ESPN.

Une première que Kershaw devrait être en mesure de réaliser cette saison, à moins d’une blessure surprise, est d’être le lanceur partant de la Ligue nationale au match des étoiles, mardi. Le triple vainqueur du trophée Cy-Young en sera à sa neuvième présence à la classique, mais il n’avait encore jamais amorcé la rencontre au monticule.