Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Congédiement du gérant des Jays : une bonne affaire, selon Bo Bichette

Publié | Mis à jour

Le joueur d’arrêt-court des Blue Jays de Toronto Bo Bichette estime qu’un changement était nécessaire à la barre de l’équipe et il est loin d’être en désaccord avec la décision de congédier le gérant Charlie Montoyo.

Ce dernier a écopé après une mauvaise séquence du club qui avait subi un balayage de quatre matchs chez les Mariners de Seattle. Après un court gain de 4 à 3 aux dépens des Phillies de Philadelphie, mardi, l’organisation a limogé son entraîneur-chef pour le remplacer sur une base intérimaire par l’instructeur au banc John Schneider. Aussi, Bichette croit que les joueurs comprendront rapidement le message.

«Je pense que nous avions besoin de quelque chose pour nous diriger dans la bonne direction, a-t-il avoué au réseau Sportsnet. Ce n’est pas mon rôle de régler cela. Nous devons nous présenter sur le terrain afin d’être prêts à jouer le plus solidement possible. La haute direction a fait ce qu’elle jugeait nécessaire. Je ne suis pas contre cela.»

Maintenant, les Jays sauront-ils obtenir davantage de succès? Depuis le départ de Montoyo, ils ont gagné 8 à 2 face aux Phillies, mercredi, avant de perdre 3 à 1 contre les Royals de Kansas City, jeudi.

«Ils donneront une nouvelle direction et le sens des responsabilités. Leur présence sera très importante pour le club, a considéré le joueur d’inter. Je suis super excité pour Casey [Candaele, nouvel instructeur au banc] et Schneids qui ont eu droit à cette opportunité.»

Les Jays doivent affronter les Royals trois autres fois d’ici la pause du match des étoiles du baseball majeur. Avant le duel de vendredi, ils occupaient le quatrième rang de la section Est de la Ligue américaine avec un dossier de 47-43.