Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Un mauvais début de série pour les Jays

Publié | Mis à jour

Même si les Royals de Kansas City ont dû laisser quelques-uns de leurs gros canons à la maison pour leur déplacement à Toronto, ils ont dominé les Blue Jays au Rogers Centre en l’emportant 3 à 1, jeudi soir.

Les visiteurs étaient amputés de 10 joueurs qui ne pouvaient pas prendre part à la série contre les Jays puisqu’ils ne sont pas vaccinés contre la COVID-19, selon le réseau ESPN. Sur Twitter, l’organisation du Missouri a indiqué que plusieurs athlètes, dont les gros frappeurs Andrew Benintendi et Hunter Dozier, avaient été placés sur la liste des joueurs «restreints».

Qu’à cela ne tienne, Kansas City a fait la vie dure aux lanceurs des Jays, dont le partant Kevin Gausman (6-7), en cognant 12 balles en lieu sûr. Le premier effort payant a été celui d’Edward Olivares en cinquième manche. Celui-ci a été retiré en se rendant au deuxième coussin, mais Nicky Lopez a tout de même pu croiser la plaque.

Bobby Witt fils et Nate Eaton ont ajouté les autres points de l’équipe au cinquième rang de la section Centrale de la Ligue américaine en étirant les bras.

Matt Chapman, avec sa 14e longue balle de la campagne, a été l’unique pointeur des Jays.

Il faut donner le crédit aux lanceurs des Royals, qui n’ont donné que des miettes aux frappeurs torontois. Angel Zerpa (2-0) m’a permis que quatre coups sûrs, dont le circuit de Chapman, en cinq manches. Scott Barlow a quant à lui étouffé l’attaque en fin de rencontre avec son 16e sauvetage.

Les deux équipes s’affronteront à nouveau vendredi, samedi et dimanche.

Une énorme septième manche

À St. Petersburg, les Rays de Tampa Bay ont inscrit tous leurs points en septième manche pour se sauver avec une victoire de 5 à 4 sur les Red Sox de Boston.

REDSOX_RAYS -

Trois frappeurs consécutifs ont produit des points lors de ce tour au bâton payant. Josh Lowe a d’abord brisé la glace avec un double qui a fait marquer Jonathan Aranda. Il a ensuite été lui-même poussé à la plaque par le simple de Taylor Walls. Yandy Diaz a ajouté la cerise sur le sundae avec un deuxième simple de deux points.

Cette poussée offensive a mis fin au match du partant de Boston Kutter Crawford et à celui du releveur John Schreiber (2-1), qui a ajouté la défaite à sa fiche, ayant accordé deux points.

Les Red Sox se sont approchés à un seul point en neuvième manche grâce à un double payant d’Alex Verdugo. Jalen Beeks a toutefois été en mesure de fermer les livres, difficilement, lui qui a donné deux coups sûrs et un but sur balles au cours de l’assaut ultime.

La victoire, la première de sa carrière dans les ligues majeures, est allée à la fiche de Tommy Romero (1-0).