Alouettes de Montréal

Les Alouettes acquièrent les droits de Laurent Duvernay-Tardif

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal ont fait l’acquisition des droits dans la Ligue canadienne de football (LCF) du joueur de ligne offensive Laurent Duvernay-Tardif.

Le club de la Belle Province en a fait l’annonce jeudi, lors du deuxième quart de son affrontement contre les Elks d’Edmonton. Les amateurs présents au Stade Percival-Molson ont d’ailleurs accueilli la nouvelle chaleureusement.

Les droits de «LDT» appartenaient précédemment aux Stampeders de Calgary. Pour les obtenir, le directeur général Danny Maciocia a cédé deux choix conditionnels à la formation albertaine.

Concrètement, les Moineaux enverront leur prochain choix de deuxième ronde aux Stampeders si le Québécois signe un contrat avec les Alouettes ou une autre organisation de la LCF. De plus, Calgary aurait aussi la possibilité d’inverser son prochain choix de première ronde avec celui les «Als», s’il s’avérait être plus élevé.

«Nous sommes heureux d’avoir pu procéder à cette transaction. Laurent se veut une icône du football à Montréal et au Québec. Nous ne pouvons que sortir gagnants de cette transaction, car même s’il n’endosse jamais l’uniforme des Alouettes, il pourra nous encourager et s’afficher ouvertement comme l’un de nos partisans sans sentir aucun remords», a déclaré le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, dans un communiqué.

Duvernay-Tardif a disputé 54 parties en cinq saisons dans la NFL, lui qui a porté les couleurs des Chiefs de Kansas City et des Jets de New York. Il a d’ailleurs remporté le Super Bowl avec la première équipe en 2019.

En juin dernier, le Québécois de 31 ans a annoncé qu’il mettait sa carrière de footballeur sur pause pour se concentrer sur la médecine et faire sa résidence. Il était joueur autonome dans la NFL depuis mars dernier.

«Nous souhaitons le meilleur des succès à Laurent pour la continuité de sa carrière de football et sommes satisfaits que si elle se poursuit au Canada, ce sera dans une ville et un stade qu’il connait très bien, a aussi dit Maciocia. Et si jamais il s’aligne avec les Alouettes, il pourra enfin afficher les lettres M.D. sur son chandail, comme il souhaitait le faire.»