Joueurs Autonomes

Pierre-Luc Dubois voudrait jouer à Montréal, indique son agent

Publié | Mis à jour

Pendant que certains de ses clients ont été impliqués dans des annonces avant ou pendant l’ouverture du marché des joueurs autonomes, Pat Brisson a offert une mise à jour dans le dossier de Pierre-Luc Dubois.

Le nom de l’attaquant originaire des Sainte-Agathe-des-Monts a récemment été lié aux Canadiens de Montréal, mais qu’en est-il exactement? 

Voyez l'entrevue avec Pat Brisson dans la vidéo, ci-dessus.

«Je pense qu’il y a plusieurs équipes qui ont beaucoup d’intérêt pour Pierre-Luc, a-t-il spéculé lors d’une entrevue sur les ondes de TVA Sports. Au bout du compte, il reste deux ans avant qu’il devienne joueur autonome sans compensation. On a eu des discussions avec Winnipeg»

L’influent agent de la firme CAA Sports ne cache pas que le Tricolore est une destination attrayante pour son protégé, même s’il est dans une situation délicate avec les Jets.

«Je peux en parler, car en ce moment, il n’a pas signé de contrat, il est joueur autonome avec compensation. Montréal est une ville où il aimerait jouer. 

«C’est la seule chose que je peux dire pour le moment.»

Un mot sur Jonathan Toews et Patrick Kane

Deux autres clients de Brisson vivent une période angoissante chez les Blackhawks de Chicago. 

Jonathan Toews et son coéquipier Patrick Kane, qui ont passé leur carrière avec l’organisation, assistent à une reconstruction complète où plusieurs bons jeunes joueurs ont été échangés.

Leur représentant admet que des discussions sont en cours pour explorer une stratégie, sans qu’une date limite ne soit imposée.

«On absorbe ce qui se passe. On a des discussions avec eux. On n’est pas nécessairement d’accord avec la direction qu’ils prennent en ce moment. C’est un virage radical à 180 degrés.

«On va attendre que la poussière retombe un peu. Par contre, chez CAA, on va faire ce qui est le mieux pour nos clients, qui ont des clauses de non-mouvement.»

Evgeni Malkin : dernière minute

Enfin, une décision a été prise de concert avec les Penguins de Pittsburgh, tard mardi, pour qu’Evgeni Malkin demeure avec le club.

Le Russe s’attendait à tester sa valeur sur le marché avant qu’un accord de dernière minute ne survienne.

«On a mis les choses en perspective avec l’équipe. Ils sont "all-in" et ils ont une chance de gagner. Ils ont pris la bonne décision.»