Crédit : MARCEL TREMBLAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Simon Gagné accepte l'offre des Remparts

Publié | Mis à jour

Simon Gagné occupera la saison prochaine les postes d’entraîneur adjoint et de conseiller au directeur général chez les Remparts. Et si ces tâches plaisent à l’ancienne gloire des Diables rouges, il pourrait éventuellement devenir celui qui succédera à Patrick Roy.

Les Remparts ont annoncé mercredi le retour de Gagné dans le giron de l’équipe, lui dont le numéro 12 est accroché dans les hauteurs du Centre Vidéotron.

Supervedette de la formation à la fin des années 1990, lorsque Québec a fait son retour dans la LHJMQ, le natif de Sainte-Foy a amassé 189 points en 114 matchs avec les Remparts.

Choix de première ronde des Flyers en 1998, l’attaquant a ensuite connu une carrière prospère dans la LNH, où il a disputé 822 rencontres et obtenu 601 points.

«Pour les citoyens de Québec, Simon a été une idole durant ses années dans la LNH, mais aussi avec les Remparts, a souligné Jacques Tanguay, le président de l’équipe, mercredi. Quand j’ai reparti le club, il y a bientôt 26 ans, il y avait dans la formation ce jeune homme qui est rapidement devenu la pierre angulaire des nouveaux Remparts.»

Un BBQ et un coup de fil

Après sa retraite, il y a sept ans, Gagné a dirigé son fils Matthew dans les rangs mineurs. Il était d’ailleurs l’adjoint des petits Remparts au dernier Tournoi pee-wee de Québec.

Mais rien ne laissait présager qu’il ferait un jour le saut dans la LHJMQ. Jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de fil de Patrick Roy il y a quelques semaines, alors qu’il se trouvait à un tournoi de hockey à Montréal avec son fils.

«Souvent, quand je vais chez Jacques, on se fait un BBQ et on garroche plein d’idées, a raconté Roy. Il y a deux ans, on avait garroché celle d’aller chercher Zachary Bolduc. Cette année, j’ai fait remarquer à Jacques qu’on avait juste un adjoint.»

«Je lui ai dit que ce serait le fun de rentrer Simon dans la famille, de lui donner la chance de vivre l’aventure et de voir où ça pourrait aller», a poursuivi l’entraîneur-chef et directeur général des Remparts.

Gagné n’a pas accepté l’offre immédiatement. C’est après un déjeuner avec l’ancien gardien du Canadien, dans un restaurant de Lac-Beauport, qu’il s’est véritablement laissé tenter par l’aventure.

«J’ai très hâte de commencer, c’est un honneur et une fierté pour moi de revenir à Québec, a dit le nouvel adjoint. Pour moi, c’est ici que tout a commencé.»

«Je le rappelle à mes jeunes que j’ai dirigés aux niveaux atome, novice ou pee-wee : oui, j’ai eu de très, très belles années dans la LNH. Mais les Remparts comptent parmi mes plus beaux souvenirs.»

Un plan de relève

L’arrivée de Gagné, 42 ans, s’inscrit dans «un plan de relève» que veulent mettre en place Jacques Tanguay et Patrick Roy.

Lors de l’annonce de son retour derrière le banc des Remparts la semaine dernière, Roy a relevé qu’il allait désormais y aller «une saison à la fois».

«On voit le temps passer, Patrick et moi. Cette année, on a pris la décision qu’on allait commencer à former et à établir une succession pour le futur de notre organisation», a souligné M. Tanguay.

Mais chaque chose en son temps. Car si Roy a qualifié le retour de Gagné dans le giron des Remparts «de très belle journée pour notre famille», il a aussi mentionné qu’il ne voulait pas lui mettre trop de pression sur les épaules.

Ainsi, le nouvel adjoint ne fera pas tous les voyages avec l’équipe cette année, afin de prendre le temps de s’adapter.

«C’est sûr qu’on aimerait que Simon prenne la relève un jour, a expliqué Roy. Il va sûrement se faire une tête durant la saison et on va s’asseoir ensemble, avec Jacques, à la fin de l’année. On va voir comment lui se sent.»

«S’il a le goût de prendre plus de responsabilités, ce sera à lui de voir.»