Crédit : AFP

Soccer

Les joueurs et joueuses n’ont plus confiance en Soccer Canada

Publié | Mis à jour

La légende canadienne de soccer Christine Sinclair a partagé mercredi un communiqué conjoint des membres des équipes nationales féminine et masculine où les athlètes demandent plus de transparence à Soccer Canada et une enquête de Sport Canada sur les pratiques de la fédération.

Ces demandes font suite à un texte publié mardi par le journaliste du réseau TSN Rick Westhead. Il expose notamment que Soccer Canada affirme ne pas pouvoir accepter les demandes monétaires des joueurs en ce qui concerne un boni de 10 millions $ US obtenu de la FIFA en lien avec la qualification des messieurs pour la Coupe du monde (CDM) 2022.

Les athlètes demandent d’obtenir 40% de ce boni, comme c’est le cas en Australie par exemple. Soccer Canada a justifié son incapacité à accepter la demande en raison d’un contrat que la fédération a signé en 2019 avec une compagnie privée, soit Canada Soccer Business (CSB).

L’organisation qui chapeaute le soccer au pays a publié un communiqué après la parution de l’article de Westhead.

«Le communiqué ne dément pas le contenu [de l’article]. À la place de reconnaître les problèmes de gouvernances soulevés par Rick Westhead, Soccer Canada a essayé sans succès de transmettre un message positif en ce qui concerne les révélations», est-il écrit dans la missive partagée par Sinclair.

«En tant que groupe uni, nous demandons une transparence complète de Soccer Canada. Nous demandons aussi une enquête de Sport Canada sur les pratiques de Soccer Canada et les circonstances entourant l’entente avec CSB.»