CF Montréal

CF Montréal: pas la peine de paniquer

Publié | Mis à jour

« Il faut se calmer ! » C’est ce que croit le descripteur des matchs du CF Montréal, Frederic Lord, à la suite de la de défaite 2-1 du club, samedi dernier, face à la pire de la MLS, le Sporting Kansas City.

« En MLS, tout le monde peut battre n’importe qui, n’importe quand. Samedi, c’est ce qui est arrivé », a-t-il déclaré lors de l’enregistrement du CF Magazine.

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.

Breza toujours l’homme de la situation ?

Après avoir accordé un but douteux en première mi-temps lors de cette rencontre, le gardien Sebastian Breza a en quelque sorte été pointé du doigt par son entraineur. À la fin du match, Wilfried Nancy a répondu « peut-être » lorsqu’on lui a demandé si le talon d’Achille de l’équipe était dans les cages.

« J’entends un malaise dans le club. D’un côté, il y a l’entraineur qui demande du renfort et qui dit qu’il aimerait de meilleurs gardiens de but. De l’autre côté, on lui demande d’assumer son effectif et qu’il doit faire avec. Je pense qu’il y a un malaise par rapport à l’ouverture du marché des transferts », a avoué Frederic Lord.

« C’est clair qu’il était trop avancé, mais c’était à lui de réagir, a ajouté Patrice Bernier. Toutefois, il est toujours placé très haut et c’est ce qu’on lui demande pour qu’on puisse jouer avec lui. »

« Est-ce que ça ouvre la porte à l’entrée en scène de James Pantemis ? L’année dernière le changement s’est fait rapidement lorsqu’on a amené Breza. »