Crédit : Photo Martin Chevalier

Joueurs Autonomes

Bergeron, la priorité de Montgomery

Publié | Mis à jour

La première personne que Jim Montgomery a appelée lorsqu’il est devenu entraîneur-chef des Bruins de Boston n’est pas un membre de sa famille, mais bien Patrice Bergeron.

Le Montréalais a été présenté pour la première fois comme pilote des «Oursons» aux membres des médias bostonnais, lundi. Le premier item à son agenda, a-t-il révélé, était de s’assurer que Bergeron soit de retour avec les Bruins l’an prochain. 

Le dernier gagnant du trophée Selke, remis au meilleur attaquant à caractère défensif du circuit Bettman, est toujours indécis quant à son retour à Boston.

«Je n’aurai pas souvent à aller dans le vestiaire si [Bergeron] revient, a glissé Montgomery, dont les propos ont été repris par le réseau ESPN. Il est en contrôle de ce qui se passe et il sait comment mener l’équipe.»

Le président-directeur général de l'équipe, Charlie Jacobs, a estimé que le joueur de centre de 36 ans penchait vers un retour au jeu, mais qu'il ne pouvait offrir aucune garantie pour le moment.

Avec les blessures à long terme de Charlie McAvoy et de Brad Marchand, qui manqueront tous les deux les premiers mois d’activité de la prochaine saison, la tâche de Montgomery sera de taille pour garder son équipe compétitive.

L’ancien pilote des Stars de Dallas ne craint toutefois pas l’adversité. Après avoir été congédié par l’équipe texane en décembre 2019 pour son comportement «inapproprié», l’homme de 53 ans s’est rendu dans un centre de désintoxication pour traiter son problème d’alcoolisme.

«Tout le monde a des hauts et des bas dans la vie, a-t-il philosophé. Quand tu apprends de cela, tu évolues et tu te portes mieux. Je crois que n’importe qui peut accomplir de belles choses dans la vie si cette personne est en mesure d’accepter et d’embrasser le changement.»

Une approche ferme

Rappelons que les Bruins ont surpris la planète hockey en limogeant leur entraîneur-chef Bruce Cassidy il y a quelques semaines. Les Bruins ont affiché un excellent dossier de 51-26-5 en saison régulière, mais ont baissé pavillon en première ronde éliminatoire face aux Hurricanes de la Caroline.

Montgomery a assuré qu’il a déjà parlé avec plusieurs membres de sa nouvelle équipe et qu’il compte faire de l’écoute une valeur prédominante dans le vestiaire.

«Je crois que tu te dois d’écouter, a-t-il expliqué. Je préfère écouter avant de parler. Nous allons toujours passer au travers des épreuves ensemble. Notre culture préconisera le "nous". En ce qui a trait aux décisions finales et à la reddition de comptes, toutefois, mon approche sera ferme.»

Soulignons qu’une émission spéciale sur l’ouverture du marché des joueurs autonomes sera présentée à TVA Sports à compter de 11h, mercredi.