Crédit : AFP

Tennis

Wimbledon: Djokovic qualifiée pour sa 8e finale

Publié | Mis à jour

Le triple tenant du titre, Novak Djokovic, s'est qualifié vendredi pour la finale de Wimbledon en battant le Britannique Cameron Norrie (12e mondial) 2-6, 6-3, 6-2, 6-4. 

Il tentera de décrocher son septième titre sur le gazon londonien.

«J'ai joué beaucoup de demi-finales de Grand Chelem, mais il n'est jamais facile d'entrer sur le court. Il y a une pression énorme, des attentes personnelles et venant de l'extérieur», a commenté le Serbe, N.3 mondial, en soulignant que son adversaire, lui, «n'avait rien à perdre».

À 35 ans, Djokovic affrontera dimanche l'Australien Nick Kyrgios (40e), qui a bénéficié du forfait de Rafael Nadal la veille. Il visera son 21e titre du Grand Chelem pour revenir à une longueur du record de Nadal (22).

En remportant son match contre Norrie, Djokovic a écrit une nouvelle page de statistiques dans son sport.

Cette finale sera sa 8e à Wimbledon, et seul Roger Federer, huit fois lauréat, a fait mieux (12).

Il jouera sa 32e finale en 68 tournois du Grand Chelem disputés. Il prend ainsi le record avec une finale de mieux que Federer (31). Et il égale Martina Navratilova pour se retrouver à une longueur de Serena Williams (33) et à deux du record absolu de Chris Evert (34).

En battant Norrie, Djokovic a en outre, signé sa 85e victoire dans le Majeur londonien. Là aussi, seul Federer a fait mieux (105).

Et il est invaincu à Wimbledon depuis son abandon en quarts de finale en 2017 avec 27 victoires d'affilée. Seuls Pete Sampras (31), Roger Federer (40) et Björn borg (41) ont fait mieux.

De plus, il visera son 4e titre consécutif à Wimbledon, comme Sampras. Borg et Federer en ont aligné cinq.

Norrie commence fort 

À 26 ans et pour sa première demi-finale de Grand Chelem, Norrie n'a pas semblé ressentir de pression particulière.

«Je n'ai pas bien débuté la partie, il était le meilleur dans le premier set», a reconnu Djokovic.

Norrie a ainsi pris le service de Djokovic d'entrée et même si, cette fois, le Serbe a recollé, immédiatement après, le Britannique a aligné cinq jeux d'affilée pour empocher la première manche.

Mais dans le deuxième set, à 4-3 pour Djokovic, Norrie a commis une grosse faute sur une volée haute de revers. Le Serbe a senti l'ouverture et mis la pression sur son adversaire: il a réussi le break et servi pour égaliser à un set partout.

«J'ai eu la chance de réussir le bris. Il me l'a en quelques sortes offert et à partir de là, le match a basculé. C'est ça de jouer une demi-finale de Grand Chelem», a commenté Djokovic.