Crédit : AFP

Repêchage de la LNH

Les Canucks repêchent... Elias Pettersson

Publié | Mis à jour

Les Canucks de Vancouver ont fait sourire de nombreux journalistes et spectateurs durant le repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey (LNH), vendredi, en sélectionnant un défenseur portant le nom d’Elias Pettersson.

Les descripteurs de matchs de hockey et autres personnes appelées à couvrir les activités du hockey professionnel devront sûrement être vigilants dans les prochaines années, la nouvelle trouvaille des Canucks ayant exactement le même nom que l’attaquant-vedette évoluant avec le grand club depuis 2018-2019.

Concernant Elias Pettersson l’arrière, nommé au troisième tour de la séance, soit au 80e rang, il est né dans la ville suédoise de Vasteras le 16 février 2004 et a principalement évolué pendant la dernière campagne avec l’Orebro HK, dans son pays natal. Il a entre autres récolté 18 points en 37 matchs avec la formation des moins de 20 ans.

Le défenseur a par ailleurs mentionné aux médias peu après sa sélection n’avoir jamais rencontré son homonyme ayant été repêché au cinquième échelon en 2017 et comptant 245 parties de saison en carrière.

Le cas des deux Pettersson n’est pas unique dans l’univers du hockey. Au cours de l’encan 2022, le fils du directeur général du Canadien de Montréal, Kent Hughes, a été appelé par les Kings de Los Angeles; prénommé Jack, il a donc le même nom que l’attaquant de premier plan des Devils du New Jersey.

Ailleurs dans la LNH, le nom de Sebastian Aho renvoie au joueur d’avant des Hurricanes de la Caroline ainsi qu’à un arrière ayant joué pour les Islanders de New York l’année passée.

Au Québec, les identités de Stéphane Richer, Alain Côté et Alexandre Picard, notamment, ont déjà fait référence à des hockeyeurs différents. Dans le cas de Richer, un défenseur portant ce nom a joué pour les Canadiens de Sherbrooke, dans la Ligue américaine, de 1987 à 1990, pendant que le fameux numéro 44 au même nom connaissait deux saisons de 50 buts ou plus à Montréal.