Repêchage de la LNH

Le CH ajoute 9 joueurs, dont un Québécois

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal a entamé sa journée de vendredi en sélectionnant l’attaquant ontarien Owen Beck en deuxième ronde, 33e au total, au Centre Bell.

Ce choix s’ajoute aux deux joueurs slovaques obtenus au premier tour, jeudi, soit les attaquants Juraj Slafkovsky et Filip Mesar.

Beck, 18 ans, évoluait avec les Steelheads de Mississauga, la saison dernière, dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario. Il a récolté 51 points, dont 21 buts, en 68 rencontres.

«C’est incroyable! C’est encore plus spécial d’être pris par l’équipe locale. Le soutien des amateurs est extraordinaire, a-t-il commenté en point de presse. Je ne m’attendais pas à être pris aussi rapidement (au deuxième tour). J’ai à peine eu le temps de sortir mon téléphone que j’étais nommé!» 

«J’ai un flair offensif. Mon tir et mon patin sont fluides. Ils ont décelé mes habiletés et mon potentiel.» 

«C’était un peu décevant (vendredi). Pour moi, c’était hier ou aujourd’hui et heureusement, je n’ai pas été obligé d’attendre», a ajouté Beck. 

Un émule d'Adam Fox?

Avec la 62e sélection au total, le CH a misé sur le défenseur Lane Hutson, un produit de l’équipe de développement des États-Unis. Malgré son petit gabarit, Hutson est reconnu pour sa vitesse.  

«C’est évidemment très spécial. C’est une concession avec une riche histoire. C’est excitant, a-t-il lancé devant les journalistes. Les jeunes joueurs des Canadiens sont super talentueux, comme Sean Farrell et Cole Caufield. Je vais m’inspirer de ces gars-là.» 

«Au Combine, j’ai trouvé que ça s’était très bien passé. Ce fut très positif. J’ai cru qu’ils m’avaient bien aimé et qu’ils pouvaient me sélectionner dans les tours plus tard.» 

Hutson se compare à Torey Krug. «J’aime la comparaison à Torey Krug. Il a de belles habiletés et il peut faire de beaux jeux sur la glace. J’ai toujours aimé Krug et la façon dont il joue. Je l’ai admiré plus jeune. J’ai beaucoup regardé Adam Fox aussi. Je me vois en son style de jeu.» 

«Je sais que je peux devenir plus gros et plus rapide. Ça viendra à mesure que je grandisse. C’est comment tu joues, pas seulement ton gabarit. Tout le monde est égal sur la glace.»

Lane Hutson en entrevue -

«Ça ne pourrait pas être mieux»  

Le prochain choix du Canadien venait au 75e échelon, soit au troisième tour. 

Originaire de l’Autriche, l’attaquant Vinzenz Rohrer a été l’heureux élu. Ayant porté les couleurs des 67’s d’Ottawa en 2021-2022, dans la Ligue de l’Ontario, il a inscrit 48 points, dont 25 buts, en 64 parties. 

«J’adore le hockey et d’être repêché à Montréal, ça ne pourrait pas être mieux. Montréal était l’une des trois équipes dans ma tête. J’ai joué au ping-pong avec eux au Combine (a gagné cinq fois). C’était une relation comique. J’ai entendu qu’ils avaient de l’intérêt. Je sentais qu’il y avait une belle relation.» 

Plus jeune, Rohrer a dû choisir entre le hockey et le tennis. 

«Je suis issu d’une famille de tennis. Mon père jouait professionnel et j’ai joué pendant 11 ans. Je voulais avoir du plaisir. À 11 ou 12 ans, je devais prendre une décision.» 

«Le tennis est un sport solitaire. Tu ne peux te cacher derrière les autres. Au hockey, si tu connais un mauvais match, les recruteurs vont le voir. Au tennis, c’est clair que tout le monde le voit. C’est quelque chose à transposer au hockey.» 

«Marco Rossi et moi avons grandi ensemble. Il habitait à 300 mètres de chez moi. On nouait au mini hockey dans mon sous-sol. C’est un de mes meilleurs amis. Il m’a souhaité la meilleure des chances en vue de repêchage.» 

«Il n’était pas mal à Ottawa avec 120 points. Tu vois comment Ottawa l’a développé pour l’amener à l’étape suivante.» 

Vinzenz Rohrer en entrevue -

Au 92e rang, le CH a repêché le défenseur suédois Adam Engstrom. Au 127e rang du repêchage, les Canadiens ont choisi l’ailier gauche franco-ontarien de l’Attack d’Owen Sound Cedrick Guindon. À sa première campagne dans l’OHL, l’Ontarien a amassé 59 points, dont 30 buts, en 68 rencontres.

Avec le 130e choix, Montréal a tenté sa chance avec le joueur de centre Jared Davidson, un vétéran de quatre saisons dans la Ligue junior de l’Ouest qui a montré une belle progression en 2021-2022, à 20 ans. 

Choix du CH jusqu'à maintenant :

1 - Juraj Slafkovsky (AG)
26 - Filip Mesar (AD)
33 - Owen Beck (C)
62 - Lane Hutson (D)
75 - Vinzenz Rohrer (C)
92 - Adam Engstrom (D)
127 - Cedrick Guindon (AG)
130 - Jared Davidson (C)
162 - Emmett Croteau (G)
194 - Petteri Nurmi (D)