Canadiens de Montréal

Slafkovsky a droit à des « Olé, olé, olé, olé ! »

Publié | Mis à jour

Juraj Slafkovsky a reçu une ovation monstre quelques instants avant d’accorder une entrevue à TVA Sports. On pouvait entendre les partisans montréalais lui scander des « Olé, olé, olé, olé ! ».

« J’adore ça ! Je profite du moment. Ce sont de bons partisans, j’aime ça ! », a-t-il dit répondu à ses nouveaux admirateurs.

Voyez son entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Il a d’ailleurs avoué avoir été étonné d’être sélectionné premier. « Juste avant qu’ils nomment mon nom, ils ont dit "le Slovaque" et c’est à ce moment que ma mère et moi on s’est regardé et qu’on a compris. Nous étions vraiment surpris. »

« C’est un des clubs avec la plus prestigieuse histoire dans la ligue. Ils ont beaucoup de coupes Stanley et beaucoup de joueurs locaux. Je suis simplement fier de faire partie d’une organisation comme celle des Canadiens de Montréal. »

Confiant d’amorcer la saison avec le CH

« Je vais travailler fort cet été pour être prêt à débuter la saison dans la LNH en septembre. »

Travail acharné

Pour le Slovaque, son succès n’est pas dû au hasard.

« J’ai travaillé pour ça toute ma vie. Je suis vraiment d’être assis ici aujourd’hui. »

« J’ai quitté la maison quand j’avais 14 ans. C’était difficile, mais je ne voulais rien d’autres que devenir joueur de hockey professionnel. Je savais que c’est ce que ça prenait pour avoir du succès. Maintenant, je suis ici et je réalise que ça en valait la peine. »

Pas de Lamborghini

Hier, il a eu la chance de discuter avec Nick Suzuki. « J’ai parlé avec Nick Suzuki de la Lamborghini que s’est acheté Tomas Tatar. »

L’analyste à TVA Sports Alexandre Picard lui a toutefois conseillé d’éviter ce genre d’achat à Montréal en raison de la condition des routes.