Crédit : AFP

Wimbledon

Simona Halep éliminée

Publié | Mis à jour

Elena Rybakina, 23e joueuse mondiale, s'est qualifiée jeudi pour la finale de Wimbledon, tournoi auquel elle ne participe que pour la deuxième fois, en battant la Roumaine Simona Halep (18e), 6-3, 6-3, devenant ainsi la première représentante du Kazakhstan à atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem.

«Je ne sais pas comment décrire ce que je ressens, c'était vraiment bien, j'étais bien préparée mentalement, j'ai fait tout mon possible et j'ai réussi un match incroyable», a commenté la joueuse de 23 ans dont le meilleur résultat en Grand Chelem était un quart de finale à Roland-Garros en 2021.

Rybakina, qui est née à Moscou, y a grandi et y réside, affrontera en finale la Tunisienne Ons Jabeur (2e), vainqueur de l'Allemande Tatjana Maria (103e).

«Ce sera encore un grand match. C'est une grande joueuse, très difficile à jouer et il ne sera pas facile de contrer ses amorties et ses volées», a prédit Rybakina, qui sera la plus jeune finaliste du Majeur sur gazon depuis Garbine Muguruza en 2015.

Jeudi, avec ses grosses frappes, notamment au service (5 aces et 0 double faute quand Halep n'a pas réussi le moindre ace mais commis 9 doubles fautes), Rybakina a dominé la rencontre.

Halep, lauréate à Wimbledon en 2019 et très largement soutenue par le public alors que quelques encouragements en russe s'élèvent des gradins pour Rybakina, a vu sa défense enfoncée par les violents coups de son adversaire (21 coups gagnants).

Une adversaire agressive

La Kazakhe s'est détachée 3-0 dans le première manche et a bouclé sans trembler la manche. Halep venait de céder son tout premier set du tournoi.

Dans la deuxième manche, elle a brisé d'entrée en profitant de deux doubles fautes consécutives de Halep.

Mais Rybakina a rendu à son adversaire la politesse en enchaînant quatre fautes directes sur son jeu de service, permettant à Halep de recoller immédiatement à 2-2. La Roumaine n'a jamais eu d'autre balle de break que celle de ce jeu.

Sous le feu des coups puissants et rapides de son adversaire, Halep a commis une nouvelle double-faute pour offrir un nouveau break à la Kazakhe qui a cette fois confirmé sur son service (avec à la clé deux aces et un service gagnant) pour s'échapper 4-2.

Puis elle a asséné un as à 195 km/h pour mener 5-3, à un jeu de la qualification.

Sur une double faute, Halep a manqué une balle de 4-5 et mis Rybakina à deux points du match. La Kazakhe a inscrit dans la foulée les deux derniers points en terminant sur un fulgurant retour gagnant.