Canadiens de Montréal

Juraj Slafkovsky est l'élu des Canadiens

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal avait le luxe de posséder le premier tour de parole au repêchage 2022 de la Ligue nationale de hockey (LNH) et il a jeté son dévolu sur Juraj Slafkovsky, jeudi soir, au Centre Bell.

Le suspense s’est prolongé jusqu’à la toute dernière minute, alors que le directeur général Kent Hughes et son équipe ont semblé avoir longuement hésité entre Slafkovsky et les joueurs de centre Shane Wright et Logan Cooley.

COMMENTS_HUGHES -

Slafkovsky s’est invité parmi les têtes d’affiche de cet encan amateur récemment, alors qu’il a surpris toute la planète hockey au tournoi des Jeux olympiques de Pékin, en 2022, avec sept buts en autant de rencontres pour la Slovaquie.

L’ailier gauche de 18 ans est un véritable attaquant de puissance, lui qui possède une charpente de 6 pi 4 po et 229 lb. Plusieurs partisans du Canadien rêvent depuis longtemps de le voir compléter un trio avec Nick Suzuki et Cole Caufield. 

COMMENTS_STLOUIS -

Avec le TPS de Turku, en Ligue élite finlandaise, Slafkovsky a amassé 10 points en 31 rencontres. Il a fait encore mieux en séries éliminatoires avec sept points en 18 matchs.

À son arrivée sur le tapis rouge aux abords du Centre Bell, le Slovaque avait été hué par certains partisans désireux de voir le Tricolore se tourner vers Wright. Il est le joueur de son pays à avoir été repêché le plus rapidement, battant la troisième position record de Marian Gaborik en 2000. 

COMMENTS_SLAFKOVSKY -

Il faut remonter à 1980 pour voir le Canadien sélectionner une dernière fois au tour premier rang. À l’époque, le Bleu-Blanc-Rouge avait choisi Doug Wickenheiser, un joueur qui n’a rien cassé dans la LNH.

Des hommages

Comme à l’habitude, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a été accueilli par les huées de la foule. Il y est allé de quelques mots en français pour souhaiter la bienvenue aux partisans, restant confus de l’ire des amateurs à son endroit.

Avant la sélection du Canadien, un hommage a été rendu à la mémoire de Bryan Marchment, un ancien défenseur de la Ligue nationale qui était devenu recruteur pour les Sharks de San Jose. L’homme de 53 ans a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel de Montréal, mercredi. 

BOSSYBOSSY -

L’entraîneur-chef du CH, Martin St-Louis, y est quant à lui allé d’un clin d’œil intéressant en mentionnant que c’était sa première présence au repêchage en 47 ans. Rappelons que toutes les formations du circuit avaient levé le nez à l’encan vis-à-vis de la candidature l’ancien attaquant du Lightning de Tampa Bay, il y a plus de 25 ans.