Crédit : AFP

NFL

Un nouveau duo défensif exceptionnel dans la NFL?

Publié | Mis à jour

Les Cowboys de Dallas ont pris des notes en voyant les Rams de Los Angeles remporter le Super Bowl l’hiver dernier et certains de leurs joueurs comptent bien s’en inspirer dès la saison prochaine.

Recrue par excellence en défensive dans la NFL durant la dernière campagne, le secondeur Micah Parsons n’est d’ailleurs pas gêné de prédire qu’il formera avec son coéquipier Trevon Diggs le duo le plus redoutable du circuit Goodell dans un proche avenir. Le jour où les deux hommes seront placés sur le même piédestal qu’Aaron Donald et Jalen Ramsey, des Rams, n’est pas très loin selon lui.

«C’est difficile de dire que nous sommes les meilleurs, car nous restons jeunes et nous commettons encore des erreurs. C’est dur de nous placer au-dessus d’Aaron Donald, le meilleur joueur défensif de l’histoire, et de Jalen Ramsey. Nous ne le ferons pas maintenant, mais je pense que nous pouvons devenir comme eux ou même mieux encore si on apprend et on demeure ensemble», a mentionné Parsons au quotidien «USA Today Sports».

Auteur de 84 plaqués, incluant 20 pour des pertes et 13 sacs du quart, l’athlète de 23 ans s’attend aussi à voir ses statistiques prendre du volume au fil des années.

«Je peux dire que je sais où je veux être et où je me retrouve dans cette ligue», a-t-il ajouté.

De grands souliers à chausser

N’empêche que toute comparaison avec le tandem de choc des Rams est plutôt périlleuse. Donald et Ramsey ont totalisé à deux une dizaine d’invitations au Pro Bowl en carrière et n’ont plus rien à prouver. Ce n’est pas tout à fait le cas de leurs vis-à-vis des Cowboys, notamment Diggs. Le demi de coin a dominé la ligue avec 11 interceptions en 2021, sauf qu’aux yeux de quelques observateurs, sa couverture est parfois déficiente.

«Son niveau de risque a été évoqué, car il est constamment en surveillance un contre un. [...] Pour moi, c’est un manque de respect, puisque je pense qu’il mérite tout le crédit au monde et devrait faire partie du top 5 des demis de la ligue», a estimé Parsons.

Reste à voir si Dallas pourra maintenant imiter Los Angeles et se distinguer pendant les éliminatoires. La concession n’a pas gagné le Super Bowl depuis 1996. Le club a fini au sommet de la section Est de l’Association nationale l’an passé, avant de perdre au premier tour contre les 49ers de San Francisco.