LNH

Kirill Kaprizov aurait fui la Russie

Publié | Mis à jour

À la vue de la situation entourant le gardien des Flyers de Philadelphie Ivan Fedotov, le joueur vedette du Wild du Minnesota Kirill Kaprizov aurait quitté la Russie aussitôt.

C’est du moins ce qu’a rapporté le média russe «Sport-Express», mercredi.

Kaprizov aurait déserté son pays natal parce qu’en 2017, il se serait procuré une fausse carte militaire. L’homme qui lui a vendu a été appréhendé par les autorités russes, d’où la raison pourquoi le nom de Kaprizov fait surface.

L’athlète de 25 ans serait d’ailleurs recherché par les autorités russes afin de faire son service militaire, à l’image de Fedotov, qui a été envoyé sur une base à Severodvinsk après avoir été intercepté en Russie, alors qu’il s’apprêtait à traverser en Amérique du Nord pour poursuivre sa carrière de hockeyeur.

Le seul bémol dans cette histoire, c’est que d’autres sources ont indiqué, un peu plus tard, que Kaprizov serait toujours en Russie, lui qui y est retourné après l’élimination du Wild face aux Blues de St. Louis, en première ronde des séries éliminatoires.

«Il va bien. Il est avec ses amis et sa famille», a indiqué Guerin, au terme de la rencontre des directeurs généraux.

«J’ai parlé avec son agent. Nous tentons d’amasser le plus d’informations possible. Je ne sais même pas à quel point les rumeurs pourraient être véridiques, a-t-il ajouté, alors qu’il entendait parler de cette histoire pour la première fois. Tout ce que j’essaie de faire, c’est de récolter de l’information sans appuyer sur le bouton "panique".»

La perte de Kaprizov, si tel est le cas, pourrait faire mal au Wild. En 2021-2022, à sa deuxième campagne dans la Ligue nationale, il a mené les siens avec 108 points en 81 matchs. Il avait aussi mis la main sur le trophée Calder, remis annuellement à la meilleure recrue, la saison précédente.