Crédit : AFP

NFL

Von Miller s’inspire de... Tom Brady

Publié | Mis à jour

Le secondeur Von Miller a bien l’intention de disputer toutes les saisons de sa nouvelle entente de six ans.

Le vétéran de 33 ans a paraphé un lucratif contrat d’une valeur de 120 millions $ avec les Bills de Buffalo lors de la présente saison morte. Il aurait donc 38 ans, presque 39, quand son entente se terminera.

«Je vais essayer de jouer toutes ces années. Tom Brady l’a fait. Bruce Smith l’a fait. Ce sont des gars dont je m’inspire en ce qui a trait à la longévité», a indiqué Miller au cours d’un entretien avec le quotidien The Buffalo News.

«Je vais y aller une journée à la fois et prendre ce que Dieu me donnera. Mon intention est de disputer ces six saisons. Quand on apprend à me connaître, je suis un vrai malade de football. Mon état d’esprit est différent.»

L’an dernier, Miller est passé des Broncos de Denver aux Rams de Los Angeles et a remporté son deuxième Super Bowl. Il avait disputé les 10 premières années de sa carrière avec la formation du Colorado. 

Depuis le début de sa carrière, il a reçu huit invitations pour le match du Pro Bowl, trois nominations sur la première équipe d’étoiles de la NFL et un titre de joueur par excellence du Super Bowl.

Jeune d’esprit et de corps 

Reconnu comme un vrai tortionnaire de quarts-arrière, Miller a un peu ralenti dans les deux dernières saisons. Il a également été contraint de rater l’entièreté de la campagne 2020 en raison d’une blessure à une cheville. Le deuxième choix au total du repêchage de 2011 n’a pas totalisé plus de 9,5 sacs du quart durant ses deux derniers tours de piste.

Qu’à cela ne tienne, Miller est persuadé que l’âge n’a rien à voir avec ça.

«J’ai 33 ans, mais je n’ai pas l’impression d’avoir cet âge, a-t-il dit. Je pense que mentalement, une fois que tu commences à te sentir vieux, ça devient ta réalité.»

«Bien sûr que je vieillis, mais je n'ai pas du tout l'impression d'avoir 33 ans. L'essentiel, c'est que je n'en ai pas du tout l'air. Quand je cours avec les gars, je me fais un devoir de montrer l’exemple à mes coéquipiers et de gagner leur confiance. J'ai 33 ans, mais je peux courir avec vous. Je peux courir avec n'importe qui, je suis en bonne santé et je prends soin de mon corps.»