CF Montréal

Un résultat sévère selon Wilfried Nancy

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a subi un revers sans appel de 4 à 0 contre le Galaxy de Los Angeles, lundi soir, mais l’entraîneur-chef, Wilfried Nancy, estime que c’est un pointage qui n’indique pas la réelle allure du match.

«Quand on voit le match, c’est sévère parce qu’on ne mérite pas de prendre quatre buts, mais on les a pris», a-t-il concédé lors de son point de presse d’après-match. Voyez le point de presse d'après-match dans la vidéo ci-dessus.

• À lire aussi: Le CF Montréal déclassé à Los Angeles

Et pour ajouter l’insulte à l’injure, le Galaxy a marqué sur chacun de ses quatre tirs cadrés.

«On ne peut pas prendre quatre buts comme ça, a déploré Nancy. Ça dérange parce que sur les quatre tirs cadrés, ils marquent.»

Un but qui fait mal

Le CF Montréal s’en tirait plutôt bien en première demie et allait entrer au vestiaire avec un retard de 1 à 0 quand un tir de pénalité a permis aux favoris locaux de doubler leur avance dans le temps ajouté.

Mais ce n’est pas ce but qui a fait le plus mal aux visiteurs a soutenu Nancy.

«Je pense plus au troisième but. On perdait 2 à 0 à la mi-temps, mais c’est sévère, le résultat.»

«On sentait qu’on devait marquer un but pour voir si on pouvait aller chercher quelque chose, mais le troisième but nous a fait mal.»

Ce troisième but est venu à l’heure de jeu. Il ne restait donc que 30 minutes pour remonter la pente, ce qui était une lourde commande.

Opportunisme

Pendant que le Galaxy a profité de chacune de ses occasions, le Bleu-blanc-noir a laissé filer les siennes.

«Bizarre est une bonne façon de qualifier ce match, a soutenu Alistair Johnston. Est-ce que c’était une partie de 4 à 0? Peut-être pas.»

CFMONTREAL_LAGALAXY -

«On a eu des occasions en début de match, mais ils ont fait de bons blocs et de bons arrêts.»

L’arrière canadien croit que ses coéquipiers et lui ont peut-être été trop gentils avec leurs hôtes.

«On a peut-être eu trop de respect pour une équipe qui traversait une séquence difficile plutôt que de flairer le sang dans l’eau et d’en profiter.»

Difficile émotionnellement

Wilfried Nancy a apporté plusieurs changements pour amorcer cette rencontre et il a justifié sa décision par le fait que l’équipe disputait un deuxième match à l’étranger en cinq jours.

«Émotionnellement, c’était difficile pour les joueurs de rejouer. Il n’y avait pas la même fraîcheur, c’est pourquoi on voulait proposer quelque chose de différent.»

On a eu droit à une surprise dans les couloirs, puisque Lassi Lappalainen est passé de gauche à droite pendant que Jojea Kwizera patrouillait le flanc gauche à son premier départ en carrière.

«Jojea, c’était ses premières minutes en tant que titulaire. Il a alterné le bon, le moins bon et même le très bon», a indiqué Nancy.

«L’idée était d’avoir des joueurs rapides sur le côté et de jouer sur leur bon pied. Il y a eu des déchets dans le jeu de Jojea et c’est normal. Lassi a fait un bon match, il a percuté dans son couloir.»