Crédit : AFP

NFL

Le cerveau de Demaryius Thomas était mal en point

Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’ancien receveur de passes Demaryius Thomas, mort à l’âge de 33 ans, souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique (CTE).

C’est ce qu’ont révélé des chercheurs de l’université de Boston, mardi. Les scientifiques ont étudié le cerveau de l’athlète décédé le 9 décembre dernier.

Ce constat ne serait toutefois pas la cause du décès de celui ayant disputé 10 saisons dans la NFL, soit de 2010 à 2019.

«Le CTE lui-même ne cause pas la mort, a déclaré Dre Ann McKee, une spécialiste de la neuropathologie de l’université de Boston, au réseau ABC News. Ce que fait la CTE, c’est de changer votre comportement et votre personnalité.»

Selon la famille de Thomas, le footballeur est mort des suites de convulsions qu’il avait fréquemment depuis un accident de voiture subi en 2019. Pour l’instant, le Bureau du coroner du comté de Fulton, en Géorgie, n’a pas encore établi la cause officielle du décès.

«Son humeur changeait et il s'isolait aussi parfois, a indiqué la mère de Thomas, Katina Stuckey Smith, à ABC News. Il était, comme : ''Maman, je ne sais pas ce qui se passe avec mon corps. Tu sais, je dois me ressaisir'' et il a dit: ''Je ne me sens plus moi-même".»

Celui qui a porté les couleurs des Broncos de Denver, des Texans de Houston et des Jets de New York a réussi 724 attrapés pour des gains de 9763 verges et 63 touchés dans la NFL. Il avait officiellement pris sa retraite en juin 2021.