Crédit : AFP

Wimbledon

Kyrgios accusé d'agression sur une jeune femme

Publié | Mis à jour

L'Australien Nick Kyrgios, qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Wimbledon, est cité à comparaître devant un tribunal de Canberra au début du mois d'août pour l'agression d'une jeune femme, a indiqué son avocat au quotidien Canberra Times, mardi. 

«Cela s'est passé dans le contexte d'une relation privée, a expliqué Jason Moffett. La nature de l'allégation est sérieuse et M. Kyrgios prend cela très au sérieux», a-t-il précisé.

De son côté, la police du Territoire de la capitale australienne (ACT) a indiqué dans un bref communiqué qu'«un homme de 27 ans de Watson doit comparaître devant le tribunal d'instance de l'ACT le 2 août», sans donner son identité.

«La police de l'ACT peut confirmer qu'un homme de 27 ans de Watson doit comparaître devant le tribunal d'instance de l'ACT le 2 août pour une accusation d'agression suite à un incident survenu en décembre 2021», indique la police locale dans son communiqué. 

Enfant terrible du tennis, Kyrgios, 40e mondial, défraye régulièrement la chronique pour ses coups de gueule et insultes sur les terrains.

Il doit affronter mercredi en quarts de finale du tournoi de Wimbledon le Chilien Cristian Garin (43e). Il s'agira de son premier quart de finale en Grand chelem depuis les Internationaux d'Australie en 2015, le troisième de sa carrière.

L'avocat de Kyrgios a par ailleurs déclaré que son client ne ferait aucun commentaire puisque l'affaire est en cours, mais qu'il publierait une déclaration «en temps voulu». 

Dans un second communiqué, le cabinet d'avocats Johannessen, qui représente également le joueur de tennis, a rappelé que «pour le moment, les accusations ne sont pas considérées comme avérées par le tribunal» et que «M. Kyrgios n'est pas considéré comme étant inculpé d'une infraction jusqu'à sa première comparution».