Marek Legault

Photo : Marek Legault a vécu des montagnes russes au cours des derniers mois, mais il se dit très heureux de l’équipe qui l’a sélectionné. Crédit : Photo courtoisie LHJMQ

LHJMQ

Des émotions fortes pour un choix des Remparts

Publié | Mis à jour

Les derniers mois ont été de véritables montagnes russes pour l’attaquant Marek Legault.

• À lire aussi: «Il n'y a pas de joueur de concession dans ce repêchage»

Deux semaines après le retour de la pause des Fêtes en janvier, l’ailier de l’Intrépide de Gatineau était informé d’une terrible nouvelle. « On m’a annoncé que je devais abandonner le hockey parce qu’il y avait des risques que je meure sur la glace, a raconté Legault qui a été sélectionné en 6e ronde par les Remparts de Québec, aujourd'hui, lors de la deuxième journée du repêchage de la LHJMQ. De condamné à mort, je suis devenu un bon espoir de la LHJMQ. »

Heureusement pour Legault, il a été victime d’un faux résultat. « En raison d’une maladie au cœur, j’ai passé une échographie, a-t-il raconté. C’était une nouvelle machine et elle était mal calibrée, ce qui a entraîné le faux résultat. »

« Les entraîneurs ont annoncé la nouvelle à mes coéquipiers que je devais abandonner le hockey, poursuit Legault. Heureusement, l’erreur a été corrigée rapidement. 24 heures plus tard. J’ai été prévenu qu’il s’agissait d’une erreur et que j’allais continuer de jouer au hockey. »

Victime de chocs vagaux qui amènent des pertes de conscience, Legault a eu besoin d’apporter des changements même s’il n’avait pas à accrocher ses patins. 

« J’ai modifié la fréquence de mes repas, amélioré mon hydratation et fait des exercices de respiration, a-t-il expliqué. Tout est rentré dans l’ordre. »

« Vraiment content »

Pour toutes ces raisons, l’attaquant de 5 pi 10 po et 164 livres est très heureux d’avoir été sélectionné en 6e ronde. 

« Avec l’année que j’ai eue, je suis vraiment content. Des équipes ne savaient pas que j’avais connu des ennuis de santé et d’autres ne croyaient pas que j’étais guéri. Je vois la vie d’un œil différent. Je suis plus sensible et je peux comprendre les inquiétudes des gens à qui on annonce qu’ils sont atteints d’un cancer. »

S’il est conscient qu’il n’y a aucune garantie de percer l’alignement dès 2022 puisque les Diables rouges miseront sur une équipe à maturité, Legault sait ce qu’il pourra amener à sa nouvelle équipe quand il obtiendra une chance. 

« J’aime déranger et je suis un peu comme Brad Marchand, a-t-il illustré. J’apporte de l’énergie avec un bon sens offensif. Si on m’offre l’opportunité de commencer la saison à Québec, je vais la prendre, sinon ça ne sera pas un problème de disputer une deuxième saison avec l’Intrépide. »

Le recruteur en chef des Remparts, Christian Vermette, partage cette évaluation. 

« Marek est un gars qui peut accomplir le sale boulot en récupérant les rondelles dans les coins et en se plaçant devant le filet, mais il possède aussi de bonnes habiletés, a souligné le recruteur en chef des Remparts. Il possède un bon sens du hockey. »

Vermette est convaincu que Legault est en pleine forme. 

« Au cours de notre entrevue avec lui à Gatineau, il nous a raconté son histoire, a-t-il indiqué. Il est en bonne santé, et tout est en règle. Tout est derrière lui. »  

Quatre joueurs de l’Intrépide sélectionnés 

Les Remparts de Québec ont pigé allègrement au sein de l’Intrépide de Gatineau en sélectionnant quatre joueurs.

À la blague sur son fil Twitter, l’organisation disait envisager de tenir son prochain camp des recrues au domicile des Olympiques de Gatineau. « Si ça continue comme ça, on va faire notre camp des recrues au Centre Slush Puppie. C’est bon pour vous les Olympiques ? »

Transaction

Sans choix de 1re et de 3e ronde, les Remparts ont cédé leur sélection de deuxième tour (36e au total) aux Foreurs de Val-d’Or en retour de choix de 4e ronde (58e) cette année et de 5e tour en 2023, avant de parler pour la première fois en 4e ronde. Patrick Roy avait un joueur dans sa mire et ce dernier n’était plus disponible, ce qui explique la transaction avec les Foreurs.

Les Remparts ont sélectionné les défenseurs Vincent Murray (58e) et Brady Austin (61e), deux grands amis qui portent les couleurs de l’Intrépide. 

« Ce sont deux gars qui cadrent bien dans notre philosophie, a indiqué le directeur gérant et entraîneur-chef Patrick Roy. Il y a peu de place au sein de l’alignement, mais ils auront leur chance au camp. Murray est très bon défensivement et nos recruteurs pensent qu’il peut apporter une contribution offensive dans le futur. »

Les deux amis étaient vraiment heureux de poursuivre leur parcours ensemble. « On joue ensemble depuis l’âge de 12 ans et c’est difficile à croire que ça va se poursuivre, a souligné Murray. On va grandir ensemble. Tous les jeunes rêvent de jouer à Québec et c’est exceptionnel d’avoir été choisi par les Remparts. Je peux contribuer plus que l’an dernier et je n’ai pas perdu mon offensive. »

« Nous sommes choyés »

Austin, lequel a débuté la saison dans le programme espoir avant d’être rappelé en janvier, a appris la nouvelle de sa sélection par Murray.

« Je lui ai envoyé un message texte pour lui dire que j’étais fier de lui et il m’a immédiatement appelé. Je me demandais ce qui se passait. Il m’a dit que les Remparts m’avaient choisi. J’étais sans mots. Nous sommes tous des chums à Gatineau et nous sommes choyés que ça continue. »

Christian Vermette est satisfait du boulot accompli par les Remparts qui ont choisi 14 joueurs en plus des deux Américains. « Je suis vraiment content qu’on ait pu choisir un bon mélange de joueurs, a indiqué le recruteur en chef. Nous avons des gros bonshommes, des joueurs d’habileté et des gars qui respectent notre identité. »  

CHOIX DES REMPARTS

  • Vincent Murray - DG
  • Brady Austin - DD
  • Justin Duval - AG
  • Nathan Plouffe - AG
  • Marek Legault - AD
  • Marc-Olivier Roy - C
  • Samuel Fontaine - C
  • Jackson Hurley - GB
  • Alexandre Desmarais - DG
  • Vincent St-Aubin - DG
  • Nathan Cadieux - GB
  • Julien Roy - AG
  • Dawson Sharkey - AD
  • Carter Hynes - DG