CF Montréal

CF Montréal: de retour avec des points précieux

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a passé une soirée difficile à Carson lundi, s’inclinant 4 à 0 face au Galaxy de Los Angeles.

La défaite est sans appel, et il faut remonter au 12 mars pour voir l’équipe accorder autant de buts dans un même match. C’était dans une défaite contre le New York City FC, au Yankee Stadium.

Ce qui attire l’attention, ce sont les quatre buts marqués sur quatre tirs cadrés. C’est donc dire que le Galaxy a profité de chacune de ses chances de marquer.

Pourtant, le CF Montréal a lui aussi eu de belles occasions d’enfiler l’aiguille, que ce soit tôt dans le match ou en début de seconde demie, quand l’équipe tentait de combler un recul de 0-2.

«On a eu les premières situations dangereuses et on doit marquer, a fait remarquer Wilfried Nancy en visioconférence. Ils étaient fragiles, c’était un match un peu bizarre. Le résultat est ce qu’il est, mais ça ne reflète pas du tout ce qu’on a fait aujourd’hui.»

Mission réussie

On va d’abord retenir ce revers de 4 à 0, mais si on avait dit, avant le départ de l’équipe pour la côte Ouest, qu’elle reviendrait avec trois points sur une possibilité de six face à Seattle et au Galaxy, tout le monde aurait été content.

Bon, peut-être pas les joueurs du Bleu-Blanc-Noir, mais on peut tout de même parler d’opération réussie.

«On a abordé ce voyage en sachant qu’on affronterait deux grosses équipes de l’Ouest», a insisté Alistair Johnston, qui avait une impression de travail non terminé après la rencontre.

«En gagnant à Seattle, c’était la moitié du travail qui était fait et il nous restait une bataille», a-t-il poursuivi.

Des buts

Le CF Montréal a maintenant joué 18 matchs et il n’a obtenu qu’un blanchissage depuis le début de la saison, ce qui n’a pas échappé à Johnston, qui déplore aussi que l’équipe cède souvent dans le premier quart d’heure de match.

«En tant que défenseur, cette statistique est très frustrante, a-t-il lancé. On dirait qu’on n’est pas capables de traverser les dix premières minutes sans accorder de but. On accorde trop de chances de qualité tôt dans les matchs et pourtant, ce n’est pas que nous avons de mauvais départs parce que nous avons aussi nos chances.»

«Avant de pouvoir comprendre ce qui se passe, le ballon est au fond du but et nous sommes en retard au pointage», a-t-il ajouté.