Crédit : Photo AFP

Wimbledon

Wimbledon: Tsitsipas juge que Kyrgios est une « brute» avec en lui « un côté démoniaque »

Publié | Mis à jour

Stefanos Tsitsipas a qualifié samedi Nick Kyrgios de «brute» avec «un côté démoniaque» en lui après sa défaite 6-7 , 6-4, 6-3, 7-6 face à l'Australien au 3e tour de Wimbledon au terme d'un match intense. 

«Il passe son temps à intimider les autres, voilà ce qu'il fait», a estimé le N.5 mondial en conférence de presse.

«Il martyrise ses adversaires. Il était probablement lui-même une brute à l'école. Je n'aime pas les brutes», a ajouté Tsitsipas.

«Il a aussi des bons côtés. Mais... il y a aussi chez lui un côté démoniaque, qui, lorsqu'il s'exprime, peut vraiment blesser et faire beaucoup de mal aux gens qui l'entourent», a estimé le Grec.

De son côté Kyrgios (40e) a expliqué comprendre la frustration de Tsitsipas après qu'il l'ait battu deux fois ces dernières semaines, rappelant sa défaite mi-juin à Halle contre lui. «Peut-être qu'il devrait d'abord trouver comment me battre une ou deux fois avant de s'occuper d'autre chose», a-t-il ironisé.