Crédit : AFP

Tennis

Ça s’arrête à 37 pour Swiatek

Publié | Mis à jour

La séquence de victoires d’Iga Swiatek est maintenant terminée. La Polonaise s’est inclinée en deux manches devant la Française Alizé Cornet, samedi, au troisième tour de Wimbledon.

Swiatek, qui avait remporté ses 37 derniers matchs, a baissé pavillon au compte de 6-4 et 6-2 devant Cornet qui était en pleine de possession de ses moyens. Il s’agissait de la plus longue séquence de victoires en 32 ans du tennis féminin.

 «Je n’ai pas de mots pour ce que je viens d’accomplir, a mentionné Cornet sur le central. Ça me rappelle ma victoire enregistrée en 2014 (contre Serena Williams).» 

Crédit photo : AFP

 «Je crois bien que le central me porte bonheur. Je suis une grande admiratrice d’Iga qui est une ambassadrice de premier plan pour le tennis féminin. Ce type de match me motive au plus haut point. Je croyais en mes moyens.»

Cornet se qualifie donc pour les huitièmes de finale de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. Elle a aussi atteint cette étape aux Internationaux d’Australie.

«Je suis comme le bon vin qui vieillit bien, a souligné Cornet en souriant. C’est irréel. Je connais la meilleure saison de ma carrière. Le feu intérieur brûle encore très fort.»

Kyrgios a le dernier mot

On s’attendait à un match divertissant entre Stefanos Tsitsipas et Nick Kyrgios. C’est ce qu’on a eu droit. C’est Kyrgios qui a eu le dernier mot pour accéder aux huitièmes de finale.

L’Australien a battu le Grec, quatrième favori, au compte de 6-7 (2), 6-4 et 6-3 et 7-6 (7). Il a livré toute une performance dans une ambiance endiablée.

Les deux joueurs ont reçu des avertissements pour leurs comportements durant le match. Tsitsipas a notamment frappé une balle en direction des spectateurs pour démontrer sa frustration. Heureusement, personne n’a été blessé.

Au prochain tour, Kyrgios affrontera l’Américain Brandon Nakashima qui a signé une victoire facile contre le Colombien Daniel Elahi Galan (6-4, 6-4 et 6-1).

Autres résultats

Dans les autres matchs, Rafael Nadal n’a fait qu’une bouchée de l’Italien Lorenzo Sonego (6-1, 6-2 et 6-4). Il est devenu le septième joueur âgé de 36 ans ou plus à atteindre les huitièmes à Wimbledon.

Chez les femmes, outre la défaite surprise de Swiatek, deux autres favorites ont vu leurs parcours prendre fin. L’Américaine Coco Gauf (11) s’est inclinée devant sa compatriote Amanda Anisimova (7-6, 2-6 et 1-6).

Puis, Jessica Pegula (8) s’est fait surprendre par la Croate Petra Martic, 80e raquette mondiale (6-2, 7-6).