Crédit : AFP

LNH

Les Jets embauchent Rick Bowness

Publié | Mis à jour

Les Jets de Winnipeg ont mis fin aux spéculations des derniers jours concernant l’identité de leur prochain entraîneur-chef, eux qui ont officiellement nommé Rick Bowness, dimanche.

Il s’agit en quelque sorte d’un retour aux sources pour l’homme de 67 ans, qui avait occupé un poste d’adjoint avec les Jets, entre 1984 et 1987, avant de devenir l’entraîneur-chef de l’organisation, lors de la campagne 1988-1989.

«Je suis extrêmement excité de revenir à Winnipeg, a déclaré Bowness, par voie de communiqué. Je suis reconnaissant de la chance qui m’est offerte par [le directeur général] Kevin Cheveldayoff, [le président] Mark Chipman et le groupe de propriétaires. Nous possédons un bon groupe de jeunes joueurs talentueux au sein des Jets. Mon attention est déjà orientée afin de trouver une solution pour retourner en séries éliminatoires.»

Après son premier passage à Winnipeg, là où il a eu sa première chance au sein d’une équipe de la Ligue nationale, Bowness a continué de rouler sa bosse dans le circuit Bettman, où il a notamment eu un poste d’entraîneur-chef avec les Bruins de Boston, les Sénateurs d’Ottawa, les Islanders de New York, les Coyotes de Phoenix et plus récemment, soit de 2019 à 2022, avec les Stars de Dallas. Il les avait d’ailleurs menés jusqu’en finale de la coupe Stanley au terme de la saison 2019-2020, mais la formation texane avait perdu face au Lightning de Tampa Bay.

«Nous sommes excités d’engager Rick Bowness à titre de troisième entraîneur-chef des Jets 2.0, a réagi Cheveldayoff. Rick apporte avec lui une tonne d’expérience et de connaissances, autant comme entraîneur que comme joueur pour la ville de Winnipeg. Il possède un esprit de hockey exceptionnel et il est une meilleure personne encore. Nous sommes confiants qu’il mènera notre équipe vers de nouveaux sommets.»

Avant d’être entraîneur, Bowness connaissait effectivement bien la ville du Manitoba, lui qui y a joué 45 des 173 matchs de sa carrière de joueur.