Crédit : AFP

Golf

J.T. Poston a le vent dans les voiles

Publié | Mis à jour

L’Américain J.T. Poston roule à un train d'enfer sur le circuit de la PGA et il a continué sur cette lancée lors de la deuxième journée de la Classique John Deere, vendredi à Silvis en Illinois.

Poston n’a pas été en mesure d’imiter son épatante ronde de 62 de la veille, mais il a tout de même remis une carte de 65 (-6) pour creuser son avance en tête du classement, à -15. Le golfeur de 29 ans n’a fauté qu’au sixième fanion, où il a commis un boguey, et a réussi sept oiselets.

Son plus proche poursuivant après une ronde, le Canadien Michael Gligic, a moins rayonné sur le parcours du TPC Deere Run vendredi. N’eût été ses deux bogueys dans les quatre derniers trous, il aurait conservé le deuxième rang à égalité à -11, mais Gligic a chuté au huitième rang en vertu d’une ronde de 69 (-2). Il affiche un pointage cumulatif de -9, à six coups de la tête.

Le représentant du pays de l’Oncle Sam Denny McCarthy a connu une journée sans accroc pour prendre à lui seul le deuxième échelon, fort d’une ronde de 65 (-6).

Son compatriote Patrick Rodgers accuse 11 coups de retard sur le sommet du classement, mais a tout de même volé la vedette vendredi. Il a réussi un trou d’un coup sur la normale 3 du troisième fanion - le 34e de l’histoire du tournoi.

Mis à part Gligic, Adam Svensson est l’autre Canadien qui peut encore aspirer aux grands honneurs. Il a remis une deuxième carte consécutive de 67 et a pris le 15e rang à égalité, à -8. Nick Taylor (69) et David Hearn (72) partagent le 70e échelon à -2.

Après un départ difficile jeudi, Adam Hadwin (67) pointe désormais au 96e rang, à égalité avec la normale.